Nous sommes à l’ère de la vidéo

Posted by


Mettre une vidéo en ligne pour stimuler les ventes à votre concession

Votre concessionnaire devrait-il utiliser la vidéo en ligne ?

Considérez ceci : CISCO a mentionné en 2010 que, d’ici 2013, près de 90 % de l’achalandage Internet sera constitué de vidéos. Poser la question, c’est donc y répondre.

Pourquoi n’y a-t-il pas plus de concessionnaires qui décident d’utiliser la vidéo en ligne ?

Nous savons que, statistiquement, les acheteurs de voitures passent plus de temps en ligne à faire de la recherche qu’à visiter des concessions au cours de leur processus d’achat. Nous savons également que l’acheteur de voiture d’aujourd’hui est trois fois plus touché par l’Internet que par les publicités traditionnelles à la télévision, à la radio ou dans les imprimés.

L’acheteur de voiture d’aujourd’hui a tendance à adopter un ou plusieurs périphériques connectés à Internet comme un ordinateur de table, un ordinateur portable, un téléphone intelligent ou une tablette ; cela prouve que le fait d’être relié à l’information 24 heures sur 24 est une fonction importante de nos vies.

Le concessionnaire automobile d’aujourd’hui ne peut pas se permettre d’éviter de tenir compte de cette tendance qui anime les acheteurs de voitures. Rappelez-vous il y a 10 ans quand tous les concessionnaires ne disposaient pas d’un site Web pour faire leur promo et faire connaître leur inventaire. Il serait quasi suicidaire pour un concessionnaire de ne pas avoir un site Web dans le marché d’aujourd’hui ; il perdrait des ventes parce qu’il ne pourrait se connecter aux acheteurs de voitures qui passent la majorité du temps de leur expérience d’achat en ligne.

Si l’essentiel de l’achalandage Internet est lié à la vidéo, il est logique d’intégrer la vidéo en ligne à votre stratégie globale de marketing numérique.

Une bonne façon d’intégrer la vidéo pour permettre à votre concession d’avoir le plus d’exposition possible est de l’utiliser dans les résultats de la recherche, c’est ce qu’on appelle l’optimisation du moteur de recherche de vidéos (vidéo SEO). Primo, il faut concevoir une vidéo plutôt informative que qu’accrocheuse. Les acheteurs de voitures d’aujourd’hui connaissent tous les arguments de vente et ne veulent pas qu’on leur serve des salades. Secundo, il faut bien référencer votre vidéo en utilisant les mots clés que vous désirez qu’un client potentiel utilise pour trouver votre vidéo. Tertio, télécharger votre vidéo vers le plus grand nombre de moteurs de recherche de vidéos possible (Youtube, Metacafe, etc.).

Enfin, effectuez un contrôle de la qualité de votre vidéo pour vous assurer qu’elle apparaît dans la 1re page des résultats de recherche des moteurs comme Google (que 70 % des acheteurs de voitures utilisent) et que tous les renseignements ont été téléchargés correctement. Effectuez ce type de contrôle plusieurs fois par mois, mais assurez-vous que chaque vidéo est unique et que vous utilisez des mots clés différents pour les référencer car les moteurs de recherche les considéreront comme du pollupostage (liste noire de vidéos qu’ils ne laissent pas afficher dans les résultats de recherche). Ce processus peut être chronophage, mais ça vaut le coup.

Un concessionnaire qui profite des avantages d’utiliser la vidéo SEO pour accroître sa présence dans la 1re page de Google est McGrath Lexus de Chicago. John Douglass, directeur du service Commerce électronique pour McGrath Lexus, dit : « Nous avons remarqué une augmentation énorme du nombre de demandes d’information en ligne depuis que nous avons commencé à utiliser la vidéo SEO. Cela a augmenté nos classements dans Google et repoussé la concurrence loin derrière. Avec la vidéo SEO, nous avons considérablement réduit notre dépendance à l’égard des entreprises qui font la gestion des demandes par Internet. »

L’exemple qu’on présente ici touche l’expression de recherche « CHICAGO LEXUS ES » et montre 4 vidéos McGrath dans la 1re page de Google. Cela permet à McGrath Lexus d’avoir une exposition supérieure sur le moteur de recherche le plus populaire que les acheteurs de voitures consultent. La ville de Chicago se classe au 3e rang des plus grandes villes aux États-Unis avec une population de plus de 5 millions d’habitants.

 

Affaires automobiles