Le rythme de ventes record se poursuit en septembre

Posted by

September 2015 Sale

Avec trois trimestres derrière nous déjà, les ventes de véhicules neufs au Canada conservent leur rythme élevé, ce qui augure bien pour une troisième année record consécutive.

Les ventes de 174 337 véhicules neufs en septembre étaient à la hausse de 3,7 % par rapport à la même période l’an dernier — la plus importante croissance mensuelle depuis avril et le septième record mensuel de l’année. Cette croissance a poussé le pourcentage d’augmentation à 2,5 et le nombre de véhicules additionnels à presque 30 000 par comparaison avec l’an dernier.

Dennis DesRosiers, de DesRosiers Automotive Consultants (DAC), a mentionné que les ventes au dernier trimestre de l’an dernier ont été extrêmement fortes; alors, cette année, la marche est haute. Il demeure toutefois d’un optimisme prudent.

Pour alimenter son optimisme, le taux annuel désaisonnalisé des ventes (TADV) pour septembre a dépassé deux millions pour la première fois depuis octobre 2014, selon DAC.

« Le marché semble inlassable puisque nous continuons de voir des records de ventes malgré une situation économique qui pourrait suggérer le contraire », nous a dit David Adams, président de Global Automakers of Canada (GAC). « Les consommateurs continuent de tirer avantage des ventes de liquidation des constructeurs en septembre, ce qui a entraîné des ventes record pour le mois ainsi que pour le troisième trimestre », a-t-il ajouté.

Ford reprend la première place
Après avoir vu FCA (ex-Chrysler) occuper le premier rang des ventes durant plusieurs mois, Ford (+3,9 %) a repris cette position en septembre avec 28 214 véhicules vendus — plus de 3 000 de plus que General Motors (1,6 %), qui occupe la deuxième place, et presque 5 000 de plus que FCA (+1,1 %), relégué à la troisième place pour le mois.

FCA conserve toujours son avance de plus de 11 500 véhicules vendus pour l’année; alors, Ford devra maintenir son rythme pour le reste de l’année s’il tient à sa position traditionnelle de meilleur vendeur à la fin de l’année.

À ce jour, GM est le grand gagnant des trois constructeurs de Detroit avec des ventes en hausse de 5,5 %, par comparaison avec 1,1 % pour FCA et un déclin de 4,9 % pour Ford.

Toyota (+2 %) est resté un peu en retrait, mais a assuré sa quatrième place, bien devant Honda (+14 %) qui a connu un deuxième bon mois d’affilée.

De la sixième à la dixième place pour le mois, on retrouve Hyundai (+0,4 %), Nissan (+8,6 %), Mazda (+4,7 %), Kia (2,7 %) et Volkswagen (-19,6 %), qui est passé de la septième à la dixième place.

À n’en pas douter, le déclin de VW, de même que la baisse de 15,6 % d’Audi, a été une conséquence directe du scandale des émissions polluantes largement traité dans les nouvelles. Cependant, à ce jour, VW a maintenu une légère avance sur Mazda en septième place.

Les camionnettes ont toujours la cote
Une fois de plus en septembre, les camionnettes (y compris les multisegments et les VUS) ont dirigé le jeu avec des ventes en hausse de 10,4 %, tandis que les ventes d’automobiles déclinaient de 6,2 %, assurant aux camionnettes 63,9 % du marché pour le mois. À ce jour, la part de marché des camionnettes s’établit à 61,2 %, par comparaison à 38,8 % pour les automobiles.

Les marques de luxe continuent, en général, de bien faire, avec, en tête, Land Rover (+58,3 %), Lexus (+44,4 %), Porsche (+39 %), Acura (+34,6 %) et Infiniti (+22,6 %).

Parmi les marques de masse, Honda (+14 %) a été le grand gagnant, suivi par Subaru (+11,2 %) et Nissan (+8,6 %).

Les grands perdants pour le mois, outre Audi et Volkswagen, ont été Smart (-84,2 %), Volvo (-21,3 %) et Mitsubishi (-13,3 %).

[NOTE : Les données que contient ce rapport proviennent de DesRosiers Automotive Consultants, de Global Automakers of Canada et des divers constructeurs.]

Affaires automobiles