Troisième record de ventes consécutif, FCA au sommet

Posted by

VentesDécembre-600Ce qui semblait inévitable depuis plusieurs mois est maintenant officiel : les ventes totales de 1 898 485 véhicules neufs au Canada en 2015 permettent d’établir un nouveau record de tous les temps, le troisième en trois ans, éclipsant le précédent par une marge de 2,5 pour cent et par plus de 47 000 véhicules.

Inévitable également, FCA (ex-Chrysler), elle qui a conservé la tête en matière de ventes toute l’année, est le constructeur ayant vendu le plus de véhicules au Canada, et ce, pour la première fois, avec des ventes totales de 293 061 véhicules.

«Des taux d’intérêt bas au financement, une gamme de nouveaux modèles impressionnante offrant une technologie d’avant-garde et une demande croissante de la part des consommateurs sont tous des facteurs qui viennent expliquer cette année record dans l’histoire de l’automobile au Canada», a dit David Adams, président de Global Automakers of Canada.

Dennis DesRosiers, de DesRosiers Automotive Consultants (DAC), abonde dans le même sens, ajoutant que d’autres facteurs, comme un regain de popularité de la location, expliquent cette croissance des ventes.

Décembre en baisse
La surprise? Les ventes de 128 874 véhicules neufs en décembre, une baisse de 1,9 pour cent par rapport à la même période l’an dernier, le premier recul mensuel en 32 mois.

Il s’agissait pourtant du deuxième meilleur mois de décembre de l’histoire en termes de ventes, mais le taux annuel désaisonnalisé (TAD) a connu une baisse de 300 000 véhicules en seulement trois mois pour se fixer à 1,8 million, selon DAC, son niveau le plus bas depuis juin.

Serait-ce dû au fait que les acheteurs ont pris une pause pendant la période des fêtes ou s’agit-il d’un signe que le marché vit une tendance à la baisse? De grandes questions auxquelles il faudra répondre en 2016.

FCA au sommet
Même si Ford et General Motors l’ont coiffée sur quelques mois, FCA a été le leader des ventes, et ce jusqu’à la fin de l’année, pour mériter son premier titre. Les ventes de FCA n’ont été à la hausse que de 1,1 pour cent sur l’année et sa part de marché a connu une baisse de 0,3 point, mais cela a été suffisant pour rafler la première place à Ford.

Les ventes de Ford pour l’année ont subi une diminution de 4,6 pour cent en comparaison avec 2014 et l’entreprise a perdu 1,1 pour cent de part de marché en glissant en deuxième place.

En troisième position, GM a amélioré sa situation en matière de ventes de 5,4 pour cent et est allé chercher 0,4 point de part de marché pour combler l’écart qui la séparait de ses concurrents de Détroit.

Les trois grands se sont partagés la tête chacun leur tour et ne sont séparés que par une marge de moins de 10 pour cent, ce qui promet une belle course pour la première place en 2016.

Derrière eux, l’ordre est resté sensiblement le même avec Toyota (+2%) en quatrième place, suivie par Honda (+2,4%), Hyundai (-1,8%), Nissan (+12,8%), Mazda (-0,5%), Volkswagen (+7,1%) et Kia.

Les camionnettes ont la cote
Les camionnettes, y compris les multisegments et les VUS, ont poursuivi sur leur lancée en décembre avec des ventes en hausse de 5,6 pour cent. À titre de comparaison, les ventes d’automobiles ont connu un déclin de 15 pour cent.

Pour l’année, les ventes de camionnettes ont augmenté de 8,8 pour cent, pendant que celles des automobiles ont baissé de 6,3 pour cent. La part de marché des camionnettes s’établit donc à 62,3 pour cent. Cette part de marché a augmenté au cours des derniers mois pour atteindre 68,3 pour cent en décembre.

«Ce transfert important de la voiture à la camionnette au cours de l’année n’est pas étranger aux faits que le prix du carburant a baissé et que les consommateurs cherchent à maximiser le côté utilitaire du véhicule qu’ils achètent», dit David Adams.

Les ventes de camionnettes ont atteint ces niveaux record pour la septième année de suite, en raison largement de la hausse de popularité des véhicules utilitaires. Si on les considère séparément, les VUS ont été le segment qui a connu la croissance la plus rapide, tant dans le véhicule grand public que celui de luxe.

Les multisegments et les VUS compacts ont été le marché le plus important en 2015, dépassant la voiture compacte pour la première fois, ce segment ayant été le plus performant au Canada depuis que DAC cumule des données sur le sujet.

Le marché du véhicule de luxe a aussi atteint de nouveaux records de ventes et de part de marché. Si les voitures de luxe ont connu une hausse par rapport à l’an dernier, ce sont les VUS qui ont été les principaux responsables de cette croissance en 2015.

Parmi les autres marques, plusieurs ont atteint des niveaux inégalés : Mini (+31%); Porsche (+30%); Lexus (+25,4%); Land Rover (+22,9%); Mercedes-Benz (+15,3%); Nissan (+12,8%); Subaru (+10,9%); Infiniti (+10%); Audi (+9,1%); Volkswagen (+7,1%); BMW (+6,7%); et Honda (+2,4%).

[Note : Les données de ce rapport proviennent de DesRosiers Automotive Consultants, de Global Automakers of Canada et des divers constructeurs.]

Affaires automobiles