Ventes d’avril : un record de tous les temps

Posted by

AVRIL_2016Les ventes d’automobiles au Canada ont brisé tellement de records récemment que nous sommes devenus quasi insensibles à ce type de nouvelles. Ainsi, les résultats de ventes d’avril dépassent tout ce qu’on a vu avant. Pour la première fois, selon DesRosiers Automotive Consultants, les ventes de véhicules légers ont dépassé les 200 000 en avril, ce qui établit un nouveau record de tous les temps pour un mois.

Les ventes totales ont atteint 200 327 véhicules — en hausse de 6 pour cent par comparaison avec avril 2015 — portant le total des ventes pour l’année à ce jour à 603 233 véhicules, ce qui est aussi un record de tous les temps pour la période. Au cumulatif, les ventes ont augmenté de 8,2 pour cent par rapport à l’an dernier.

« Des perspectives économiques plus optimistes de même qu’un dollar canadien fort et des incitatifs à la vente agressifs ont permis d’atteindre des résultats de ventes aussi élevés en avril », a déclaré David Adams, président de Global Automakers of Canada.

Outre ces bonnes nouvelles, le taux annuel désaisonnalisé des ventes (TAD), qui était en déclin au cours des trois derniers mois malgré des ventes élevées, a fait un bond impressionnant en avril. Il a atteint deux millions de véhicules, et ce, pour la première fois depuis octobre de l’an dernier.

Cependant, il y a lieu de faire certaines mises en garde.

Dennis DesRosiers souligne que les ventes du premier trimestre de l’an dernier étaient un peu plus modestes ; les augmentations de pourcentage de cette année ne sont peut-être pas aussi spectaculaires qu’il n’y paraît. De plus, les ventes aux parcs de véhicules sont meilleures à l’heure actuelle, et de nombreuses ventes impliquent des véhicules à faible marge.

De plus, les ventes transfrontalières semblent croître rapidement, ce qui pourrait contribuer à gonfler artificiellement les chiffres de ventes au Canada. Cela suggère que les ventes au détail aux consommateurs canadiens peuvent, dans les faits, être en légère baisse.

DesRosiers ne croit pas que ce rythme se maintiendra pour le reste de l’année ; cependant, en se basant sur les statistiques fortes des quatre premiers mois, il prévoit une autre année record.

Ford coiffe FCA en tête

Comme elle l’a fait en mars, Ford a dominé les statistiques de ventes en avril, mais par une faible marge. Ses 30 311 ventes (+11 pour cent sur avril 2015) ne constituaient que 203 véhicules de plus que FCA (+9,6 pour cent). À ce jour, les ventes de Ford sont en hausse de 17,2 pour cent par rapport à 2015, par comparaison avec les 4,1 pour cent de gains de FCA. Mais, en raison de mois de janvier et de février forts chez FCA, elle maintient sa faible avance de 1 170 véhicules pour l’année.

De retour en troisième place, General Motors a vu ses ventes baisser de 8,7 pour cent en avril, et ce, même si elles sont en hausse de 7,5 pour cent pour l’année. Collectivement, les trois grands de Detroit ont gagné 0,6 pour cent de part de marché cette année : Ford en tête avec 1,2 pour cent, FCA en baisse de 0,6 pour cent, et GM au pair avec 2015.

Avec une augmentation des ventes de 15,9 pour cent en avril, Toyota, en quatrième place, a été la grande gagnante des marques grand public, amenant sa performance de l’année à 12,6 pour cent, une amélioration très proche de celle de Ford du côté des marques grand public.

En cinquième place, Honda a vu ses ventes augmenter de 8,7 pour cent, suivie, dans l’ordre, par Hyundai, (0,6 pour cent), Nissan (+7,8 pour cent), Kia (+7,6 pour cent), Mazda (+2,2 pour cent) et Volkswagen, qui connaissait un déclin au cours des derniers mois, (+6,6 pour cent).

Les camionnettes ont la cote

Sans surprise, ce sont les ventes de camionnettes et de véhicules utilitaires qui ont encore dominé les ventes du mois d’avril. Elles sont en hausse de 16,3 pour cent pour le mois, tandis que les ventes d’automobiles ont connu un déclin de 8,4 pour cent. À ce jour, les camionnettes et les véhicules utilitaires comptent pour 65,1 pour cent du marché — une augmentation de 5,1 pour cent par comparaison avec l’an dernier.

[NOTE : Les données de ce rapport proviennent de DesRosiers Automotive Consultants, de Global Automakers of Canada et des divers constructeurs.]

 

Affaires automobiles