7 bonnes raisons d’assister au Sommet de la CADA

Posted by

David Frum, collaborateur à CNN et rédacteur en chef à l’Atlantic, prononcera une allocution lors du 5e Sommet annuel de la CADA.

 

Le 5 Sommet annuel de la CADA approche à grands pas, et l’équipe d’A aires automobiles est impatiente de participer à l’événement de cette année. Notre équipe a assuré une couverture intégrale des quatre premiers événements, et nous avons établi une liste des 7 principales raisons d’assister à l’événement de cette année.

1. Jeter un œil nouveau sur l’industrie. Plusieurs événements dans l’industrie auxquels nous assistons mettent l’accent sur les éléments liés à l’exploitation d’une concession. Quels mots clés utiliser dans le cadre de notre stratégie SEO, comment organiser le bureau commercial pour qu’il soit performant et quelle musique faire jouer dans la salle de bains ? Ce sont tous des détails importants, mais le Sommet de la CADA va bien au-delà des préoccupations des concessionnaires et jette un œil aux diverses tendances dans l’industrie, à l’économie et à la société en général et évalue l’impact de toutes ces tendances sur les activités de gestion d’une concession. Dans sa quête pour fournir aux consommateurs le type d’expérience qu’ils apprécient à l’extérieur des concessions, l’industrie a de la difficulté à s’adapter, et les conférenciers invités de cette année viendront répondre à vos questions.

2. David Frum et Donald Trump. Canado-américain, David Frum est collaborateur à CNN et à d’autres réseaux de télévision aux États-Unis et n’a pas la réputation de retenir ses coups ou de protéger les vaches sacrées. Au cours des préliminaires américaines, M. Frum, un néo-conservateur qui a écrit des discours pour George Bush, a publiquement brisé la tradition du Parti républicain et voté pour Hillary Clinton, et ce, à partir de l’évaluation qu’il faisait de Donald Trump. Dans son discours d’ouverture qui, à lui seul, vaut le prix de l’inscription, David Frum donne son avis sur ce qui se passait au sein du Parti républicain pendant l’ascension de Donald Trump et sur ce qu’allait représenter son règne pour les États-Unis et le Canada. L’annonce de la compagnie Ford de cette semaine qui renonce à construire une usine au Mexique est la preuve que l’impact pourrait être important.

3. Qu’est-ce que l’économie de partage ? Nous espérons que Robin Chase, cofondateur et ex-président et chef de l’Exploitation de Zipcar, pourra nous aider à nous faire une tête sur ce que la prochaine génération envisage de faire en matière de transport ainsi que de conception de véhicule et d’auto-partage. Si le fait de posséder un véhicule n’est pas vraiment intéressant pour certains, quel type de mode de transport, public, privé et partagé, les amènera là où ils veulent aller ? Quel rôle joueront les véhicules autonomes dans ce mix ?

4. Le dilemme du véhicule électrique. Les consommateurs n’en veulent pas encore. Mais les gouvernements veulent que les consommateurs s’y intéressent. Pas parce qu’ils représentent l’option de transport idéale, mais bien plutôt pour leur permettre d’atteindre des objectifs sociétaux et environnementaux. Mais les véhicules électriques commencent à avoir la cote ; un panel de spécialistes et de leaders du gouvernement et d’associations de l’industrie s’attardera aux contradictions entourant le taux d’adoption des véhicules électriques et le bon dosage des interventions gouvernementales. Cette session devrait générer des discussions intéressantes et animées.

5. Les prévisions et les prédictions des économistes. Les concessionnaires, comme la plupart d’entre nous, sont inquiets de l’e et de l’économie sur leur propre bien-être personnel et financier et de l’e et du niveau élevé de la dette des consommateurs sur les décisions d’achat. Le prix des maisons est-il sur le point de descendre, et que peut-on s’attendre des acheteurs de voitures au cours de l’année à venir ? Les pronostics et les débats des grands économistes qui gagnent leur vie à étudier ces choses constituent toujours une séance populaire auprès des concessionnaires auxquels nous parlons durant l’événement.

6. Les perturbateurs. Il y a tellement d’entreprises qui glissent dans le monde de la concession, se contentant d’une partie de leurs a aires. Est-ce une nouvelle stratégie pour améliorer l’expérience client en concession en étant partenaire avec les meilleurs fournisseurs ? Ou est-ce un cheval de Troie qui menace d’éroder les marges de concession et d’entraîner une mort lente ? Cette session mettra en vedette des entreprises qui fournissent des services aux concessionnaires et aux consommateurs, et explorera comment chacun peut rester heureux et rentable dans le nouvel écosystème du réseau de vente d’automobiles de l’avenir.

7. Réseautage et nourriture. Lors des précédents Sommets de la CADA, on y trouvait l’élite des concessionnaires et des grands joueurs de l’industrie au Canada. On y trouvait également des leaders de fabricants, de distingués conférenciers, bref, une foule de personnes qui favorisaient l’accès à des conversations intéressantes. L’agenda permet de trouver du temps pour réseauter et participer à des discussions entre les sessions et durant les pauses pour se sustenter (la nourriture est toujours excellente). Notre équipe éditoriale a dû interrompre quelques- unes de ces conversations entres leaders de l’industrie pour obtenir des entrevues. Nous nous en excusons à l’avance ; nous le ferons sans doute encore cette année !

Le Sommet de la CADA est soutenu par une commandite exclusive de Financement Auto TD.

Le Sommet de la CADA se tiendra le 15 février 2017 à l’Hôtel Omni King Edward, à Toronto.

Pour vous enregistrer, visitez le www.cadasummit.ca

Les billets pour l’événement se vendent toujours bien. Certains concessionnaires attendent à la dernière minute ; alors, si vous voulez avoir de la place pour vous et les membres de votre équipe, nous vous encourageons à vous inscrire aujourd’hui même. Les directeurs généraux et les autres directeurs gagneraient à avoir un accès aux meilleurs penseurs de l’industrie ; pensez donc à amener votre équipe.

Affaires automobiles