La CCAQ mitigée concernant le règlement pour l’augmentation du nombre de véhicules automobiles zéro émission

À la suite de la prépublication du Règlement d’application de la loi visant l’augmentation du nombre de véhicules automobiles zéro émission au Québec afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et autres polluants, la Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ) se dit perplexe en ce qui concerne le contenu de cette réglementation.

À la lumière d’une lecture préliminaire, la CCAQ est surprise de constater que le gouvernement semble trouver acceptable que les concessionnaires du Québec, 870 PME d’ici, doivent absorber des pertes financières à la suite de l’entrée en vigueur de ce règlement. Ultimement, la CCAQ craint que les cibles qui sont manifestement inatteignables dans les délais prévus au règlement se répercutent en pertes d’emplois chez certains concessionnaires dans  différentes régions du Québec.

« Les conséquences pourraient être importantes pour les concessionnaires d’automobiles du Québec. Le réseau que nous représentons inclut de nombreux chefs d’entreprise aguerris qui investissent près de 5 milliards de dollars en terrains, en immeubles et en équipements de toutes sortes pour mettre sur pied de véritables PME québécoises et faire rouler l’économie », a déclaré Frédéric Morin, vice-président affaires juridiques, conformité et environnement à la CCAQ.

Au cours des prochains jours, la CCAQ prendra le temps d’analyser en profondeur tous les aspects de la réglementation et enverra ses commentaires au Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) pour lui faire part de ses suggestions d’ajustements.

À propos de la CCAQ

La Corporation des concessionnaires d’automobiles du Québec (CCAQ) est un organisme à but non lucratif. Elle regroupe plus de 860 concessionnaires québécois titulaires d’une franchise d’un constructeur pour la vente de véhicules neufs (véhicules légers et camions lourds). Elle représente ainsi 97 % des concessionnaires du Québec. La CCAQ a pour mission de faire valoir les droits de ses membres et de défendre leurs intérêts. Parallèlement, elle se soucie de la qualité du service à la clientèle, de la sécurité du public et des droits des consommateurs.

Affaires automobiles