La hausse des ventes se poursuit en juillet

Posted by

Pour le troisième mois d’affilée et le sixième de sept cette année, les ventes de véhicules neufs au Canada en juillet ont établi un record de tous les temps pour le mois. Les ventes de 181 834 véhicules neufs (automobiles et utilitaires confondus) étaient à la hausse de 4,9 % par comparaison avec juillet 2016, ce qui est 8,8 % mieux que la moyenne historique des cinq dernières années pour le mois.

À ce jour, les ventes au Canada se chiffrent à 1 220 902 véhicules – c’est presque 60 000 exemplaires du record établi l’an dernier à ce moment-ci.

«Avec chaque mois qui passe, nous commençons à manquer de vocabulaire pour décrire ce marché qui continue à ne pas montrer de signes de ralentissement», a dit David Adams, président de Global Automakers of Canada. «Encore une fois, les ventes de juillet ont été phénoménales, et une situation économique plus intéressante au Canada ne fait pas de mal non plus», a-t-il ajouté.

Confirmant la constance du marché en juillet, le taux annuel désaisonnalisé (TAD) a atteint la marque des 2 millions pour le troisième mois de suite, selon DesRosiers Automotive Consultants (DAC). Le TAD a été de façon constante au-dessus de la marque de 1,96 million chaque mois de l’année.

Si l’on considère la force actuelle du marché canadien, ça augure bien pour une autre année de ventes record ; on n’a besoin que d’une moyenne de seulement 146 000 ventes par mois pour le reste de l’année afin d’atteindre le total de 1,95 million de véhicules neufs vendus l’an dernier – une cible modeste si l’on tient compte de l’historique.

Dennis DesRosiers note, cependant, que le marché canadien continue de contraster avec celui de notre voisin du sud qui connaît sa cinquième baisse mensuelle consécutive de juillet. «Le temps nous dira si les deux marchés continueront à diverger, ou si certaines des questions touchant le marché américain se manifesteront localement», observe M. DesRosiers.

GM sur une lancée

Pendant que Ford réclame encore une fois en juillet la première place au chapitre des ventes avec 27 650 véhicules vendus, ce total était à la baisse de 7,1 % par rapport aux chiffres de l’an dernier. General Motors, par contre, a vu ses ventes augmenter de 21,6 % par rapport à juillet de l’an dernier, à 25 852 véhicules neufs.

Fiat Chrysler Automobiles passait à la troisième place pour le mois avec 23 467 ventes, en baisse de 4,9 % sur juillet 2016.

Ces chiffres poussent GM devant FCA en deuxième place dans la course des ventes pour l’année à ce jour avec 176 348 ventes (+16,4 %) contre 175 041 (-1,2 %). Ford reste solidement en tête avec des ventes à ce jour de 187 938 véhicules neufs (+4,6 %).

GM a gagné 1,4 % de part de marché (à 14,4 %) par rapport à l’an dernier, pendant que FCA en perdait 0,9 % (à 14,3 %) ; pour ce qui est de Ford, elle s’est maintenue (à 15,4 %).

Plus loin en quatrième place, Toyota a connu des ventes à la hausse de 3,4 % en juillet et en légère baisse pour l’année en cours (-0,2 %) ; cependant, la part de marché du constructeur japonais a baissé d’un demi-point par rapport à l’an dernier à 9,8 %.

Honda continue à faire des gains en cinquième place avec des ventes en hausse de 10,7 % en juillet et de 12 % pour l’année à ce jour, ce qui assure une augmentation de sa part de marché de 0,6 % à 8,8 %.

Hyundai a repris la sixième place à Nissan pour le mois, malgré un recul des ventes de 14,8 % et un gain de 11 % pour Nissan. À ce jour, cependant, Nissan (+8,2 %) a maintenu sa position sur Hyundai (-9,1 %) par environ 1 300 ventes.

Volkswagen a effectué un retour impressionnant (+37,9%) pour coiffer Kia (+15 %) et Mazda (+11,5 %) en huitième huitième place pour juillet. À ce jour, pour l’année, cependant, le classement du huitième au dixième est Kia (+3,3 %), Mazda (+7,2 %) et VW (-3,2 %).

Subaru (+5,8 %), avec son meilleur mois de juillet à vie, a maintenu sa position en onzième place devant Mercedes-Benz (+10,7 %), la marque de luxe la plus vendue, et ce, même pour l’année.

Les gagnants et les perdants

En termes de pourcentage, le grand gagnant pour le mois, encore une fois, a été Maserati (+86,7 %), suivie de Volkswagen (+37,9 %), Mitsubishi (+29,9 %), Audi (+29,7 %) et GM (+21,1 %). Les perdants pour le mois, par comparaison avec juillet 2016, sont smart (-32,1 %), Hyundai (-14,8 %), MINI (-8,3 %), Ford (-7,1 %), FCA (-4,9 %) et BMW (-1,8 %).

Les ventes de camionnettes en juillet, y compris les VUS, étaient à la hausse de 8,3 % sur 2016, pendant que les ventes d’automobiles baissaient de 1,7 %. La part de marché des camionnettes est passée à 67,4 % pour l’année par rapport à 32,6 % pour les automobiles.

La Ford Série F est toujours la camionnette la plus vendue et le véhicule le plus vendu, toutes catégories confondues ; du côté de l’automobile, c’est toujours la Honda Civic qui s’est le plus vendue.

[NOTE : Les données de ce rapport proviennent de DesRosiers Automotive Consultants, de Global Automakers of Canada et des divers constructeurs.]

Affaires automobiles