Les ventes de septembre établissent un nouveau record

Posted by

La période de forte croissance se poursuit ! Les ventes de 186 837 véhicules (voitures, camionnettes et VUS) au Canada ont été à la hausse de 7,7 % par comparaison avec l’an dernier, ce qui a permis d’établir un nouveau record pour le mois – le huitième cette année. Il n’y a qu’en avril que les ventes n’étaient pas au rendez-vous par rapport à l’an dernier.

Ce qui est encore plus impressionnant, c’est que les ventes de septembre ont été 15,6 % en avance sur la moyenne historique des cinq dernières années pour le mois, selon David Adams, président de Global Automakers of Canada (GAC).

Les ventes cumulatives de 1 591 684 véhicules des trois premiers trimestres sont en avance de 5,3 % par rapport au record établi l’an dernier, et l’on s’aligne pour une cinquième année de ventes record consécutive.

Non seulement prévoit-on une année record, mais on prévoit atteindre la marque de deux millions de véhicules vendus. Les ventes du dernier trimestre n’ont besoin de se chiffrer qu’à 409 000 véhicules pour atteindre le chiffre magique, selon Dennis DesRosiers de DesRosiers Automotive Consultants (DAC). « Étant donné que le quatrième trimestre de l’année 2016 affichait 440 715 ventes, on peut considérer que la marque de deux millions sera relativement facile à atteindre », a-t-il ajouté.

« Il n’y a pas si longtemps, quand on atteignait 1,59 million de ventes à la fin du quatrième trimestre, on avait une bonne année ; nous avons déjà atteint cette marque à la fin du troisième trimestre », fait remarquer M. Adams. « La demande des consommateurs et le marché continuent d’impressionner », a-t-il ajouté.

Qui plus est, le taux annuel désaisonnalisé (TAD) de septembre a dépassé la marque des deux millions pour le cinquième mois d’affilée, atteignant le niveau le plus haut à ce jour de 2,25 millions, selon DAC.

Ford de retour en tête

Ford a repris la tête des ventes mensuelles en septembre avec 30 881 véhicules vendus – en hausse de 2,4 % par rapport à la même période de l’an dernier – maintenant facilement son avance avec 246 105 ventes, en hausse de 3,1 % sur l’an dernier.

Avec 27 237 véhicules vendus en septembre, General Motors reste derrière Ford, et ce, même si ses ventes étaient à la hausse de 7 % sur 2016. Les ventes de 232 566 véhicules neufs de GM à ce jour dépassent de 16,6 % celles de l’an dernier, mais restent toujours derrière de 14 000 par rapport à Ford, ce qui, virtuellement, assure la première place à l’ovale bleu pour l’année.

Malgré une tendance universelle positive en septembre, Fiat Chrysler Automobiles a connu des ventes à la baisse de 6,1 % par comparaison avec la même période de l’an dernier, ce qui lui fait connaître un déclin de 2,4 %.

Si les trois Grands de Detroit ont collectivement maintenu la part de marché de 43,5 % qu’ils avaient l’an dernier, GM a grappillé 1,4 % de part de marché (à 14,6 %) aux dépens de FCA (-1,1 % à 13,4 %) et Ford (-0,3 % à 15,5 %).

Toyota a connu un fort mois en quatrième place avec des ventes à la hausse de 14,9 %, ce qui a contribué à pousser les ventes à la hausse de 2,4 %, même si sa part de marché de 9,8 % a baissé de 0,3 % sur l’an dernier, et ce, dans un marché plus fort.

Honda, en cinquième place, a été à la traîne du marché avec une augmentation des ventes de seulement 3,4 % en septembre ; cependant, avec des ventes à ce jour pour l’année en hausse de 10,2 %, il a maintenu une part de marché de 8,8 %, en hausse de 0,4 % par rapport à l’an dernier.

Nissan et Hyundai se sont âprement disputé la sixième place, la marque japonaise l’emportant avec une augmentation des ventes de 14,4 % pour le mois. Hyundai (+2,6 %) s’est retrouvé à peine 250 véhicules derrière, permettant à Nissan d’obtenir un gain de 9,5 %, par comparaison avec un déclin de 8,1 % pour la marque sud-coréenne.

Après avoir été dépassé par Volkswagen en août, Kia (+19,4 %) a repris la huitième place en septembre. Cependant, VW n’est pas très loin derrière avec une augmentation remarquable de 50,5 % de ses ventes par rapport à l’an dernier – la plus haute, toutes marques confondues, en pourcentage.

Cette importante hausse de Volkswagen a fait retraiter Mazda (+14,4 %) en dixième place pour un deuxième mois d’affilée, et ce, même sur Kia (+6,5 %) et Mazda (+8,1 %) qui restent devant VW (+10,7 %) en termes de ventes annuelles.

Subaru (+11,5 %) a conservé sa 11e place devant Mercedes-Benz (+12,9 %), et pour le mois et pour l’année.

Les gagnants et les perdants

Le marché en septembre a été bon pour tout le monde sauf pour FCA (-6,1 %) et smart (-91,8 %) qui n’ont pu dépasser leurs chiffres de 2016.

En termes de pourcentage, Volkswagen (+50,5 %) a réalisé les plus gros gains, atteignant presque la marque de 2 543 véhicules de plus du leader de l’industrie, Toyota.

Jaguar (+32,3 %), Maserati (24,1 %) et Volvo (+21,4 %) ont également réalisé des gains importants.

Les ventes de camionnettes, y compris les VUS, ont augmenté de 12,5 % avec 129 731 véhicules vendus en septembre ; pour ce qui est des automobiles, leurs ventes ont baissé de 1,8 % avec 57 106 véhicules. Dennis DesRosiers fait remarquer que « chacun des mois de 2017 a connu un record de ventes de camionnettes ; cependant, les ventes d’automobiles sont restées sous les records établis dans les années 1980. »

La part de marché des camionnettes passe donc à 67,7 % tandis que celle des automobiles continue de baisser avec 32,3 %.

La Série F de Ford est toujours la camionnette qui se vend le plus et le véhicule, toutes catégories confondues, qui se vend le plus – avec un record pour le mois – et la Honda Civic reste toujours la voiture qui se vend le plus.

[NOTE : Les données de ce rapport proviennent de DesRosiers Automotive Consultants, de Global Automakers of Canada et des divers constructeurs.]

Affaires automobiles