Les ventes de novembre stagnent, mais demeurent les deuxièmes meilleures

Posted by

 

Après six mois consécutifs de chiffres record, les ventes de véhicules neufs au Canada en novembre ont été inférieures à celles du même mois l’an dernier, mais pas de beaucoup.

Les 158 653 véhicules neufs (voitures, camionnettes et VUS) livrés représentent le deuxième meilleur mois de novembre, 1,2 % de moins que le record de tous les temps établi en 2016. Ce n’est que la deuxième fois cette année que les ventes mensuelles ne dépassent pas celles de la même période de l’an dernier.

À ce jour, à la fin de novembre, les ventes de 1 914 551 véhicules dépassent de 5 % celles du total de l’an dernier ; ainsi, une cinquième année record consécutive avec 2 millions de ventes dans la même année n’est pas qu’une possibilité, mais une quasi-certitude.

On n’aura besoin que de 34 349 ventes en décembre pour briser le record de l’an dernier et de 85 449 ventes pour atteindre la marque des 2 millions. Pour mettre ces données en perspective, précisons que 125 600 véhicules ont été vendus en décembre de l’an dernier.

Pour renforcer la performance de novembre, le taux annuel désaisonnalisé (TAD) atteint 2,1 millions, selon DesRosiers Automotive Consultants – le septième mois consécutif au-dessus des 2 millions.

Les trois grands de Detroit à la baisse

Après un gros mois d’octobre, les ventes de General Motors ont reculé de 23 612 véhicules en novembre, soit 17,2 % de moins que l’an dernier, mettant effectivement un terme à ce qui s’annonçait être une course avec Ford pour la première place des ventes.

Les ventes de 23 775 véhicules de Ford ont aussi baissé, mais de seulement 2,8 %, ce qui place le constructeur légèrement en avance sur GM pour le mois et maintient son avance de presque 8 000 véhicules à ce jour, ce qui sera difficile à aller chercher au cours du dernier mois.

Les ventes de Fiat Chrysler Automobiles ont baissé de 7,8 % en novembre, poussant les pertes de FCA un peu plus loin à 3,5 %.

Collectivement, les trois grands de Detroit présentent une part de marché à la baisse de 0,5 %, à 43 %, par comparaison avec l’an dernier. GM a gagné 1,1 % (à 14,2 %), mais FCA et Ford ont respectivement perdu 1,2 % (à 13 %) et 0,4 % (à 15,2 %).

Bien installé en quatrième place, Toyota affichait des ventes en hausse de 3 % en novembre, pendant que Honda, en cinquième place, gagnait 1,2 %. Pour l’année, les deux marques japonaises sont en avance de 2,9 et de 8,7 % respectivement, Toyota réclamant une part de marché de 9,9 %, et Honda, de 8,8 %.

Nissan (+8 %) s’est installé confortablement en sixième place devant Hyundai (-8,3 %) avec des ventes annuelles à ce jour en hausse de 9,7 % par rapport à une baisse de 7,4 % de la marque sud-coréenne.

Kia (+15,5 %) a repris la huitième place en novembre de même que pour l’année (+6,8 %). Volkswagen, avec un bond de 31,8 %, s’est glissé en avant de Mazda (+4,6 %) pour le mois ; cependant, la marque japonaise a maintenu sa neuvième place pour l’année devant le constructeur allemand.

Subaru (+8 %) et Mercedes-Benz (+12,2 %) occupent les onzième et douzième positions, et pour le mois et pour l’année.

Les gagnants et les perdants

Sur la base du pourcentage, les grands gagnants de novembre sont : Volvo (+61,1 %); Volkswagen (+31,8 %); et Porsche (+30,3 %) – les trois mêmes qu’en octobre, dans le même ordre.

Les grands perdants pour le mois sont : Smart (-91,5 %); GM (-17,2 %); et Hyundai (-8,3 %).

Les ventes de camionnettes, y compris les VUS, ont augmenté de 2,7 % avec 114 592 véhicules en novembre ; pour ce qui est des ventes d’automobiles, elles ont baissé de 10 % avec 4 061 véhicules. La partie de marché des camionnettes a monté à 68,3 % pour l’année, pendant que celle des automobiles baissait à 31,7 %.

[NOTE : Les données de ce rapport proviennent de DesRosiers Automotive Consultants, de Global Automakers of Canada et des divers constructeurs.]

Affaires automobiles