Des ventes record en 2017 ont atteint les 2 millions malgré la baisse de décembre

Posted by

Comme on s’y attendait depuis plusieurs mois, les ventes de véhicules neufs au Canada pour l’année 2017 ont établi un nouveau record, et ce, pour la cinquième année consécutive ; elles ont franchi pour la première fois la barre mystique des 2 millions.

Le nombre total de voitures neuves, de camions et de véhicules utilitaires vendus s’établit à 2 038 798, en hausse de 4,6 % par rapport aux ventes record de 2016 ; il s’agissait de la huitième année consécutive de hausse depuis la crise financière de 2009.

« Quelle année fantastique pour l’industrie », a déclaré David Adams, président de Global Automakers of Canada. « Il n’y a pas si longtemps, une année de plus de 2 millions de ventes semblait totalement irréaliste, mais beaucoup d’éléments positifs ont soutenu cette croissance.

Malgré ce succès sans précédent, les ventes de décembre, 124 247 véhicules, ont connu une baisse de 1,1 % par rapport à la même période de l’an dernier ; c’était le second mois d’affilée à connaître une baisse similaire.

Le taux annuel désaisonnalisé (TAD) de décembre a à peine dépassé 1,9 million, selon DesRosiers Automotive Consultants (DAC) – de loin le plus bas de l’année.

Bien que ces baisses puissent suggérer une certaine modération de la demande continue, elles ne devraient pas présager un ralentissement soudain du marché. L’analyste automobile de la Banque Scotia, Carlos Gomes, prévoit une légère baisse en 2018, mais on resterait tout de même près des 2 millions.

GM resserre les rangs

Ford a maintenu son leadership au chapitre des ventes pour l’année avec 308 474 véhicules vendus ; c’était la huitième fois au cours des neuf dernières années que l’Ovale bleu terminait en première place ; la seule exception est survenue en 2015 quand FCA a atteint la première place du podium.

La course a toutefois été serrée cette année, avec les 302 826 ventes de General Motors qui l’ont propulsée solidement en deuxième position, quelque 6 000 véhicules de moins que Ford ; GM est ainsi devenue le seul membre des trois grands de Detroit à dépasser la moyenne du marché en 2017. Pour la deuxième fois au cours des trois derniers mois, GM s’est classée au premier rang ; en décembre, le constructeur affichait 19 801 ventes, en hausse de 9,2 % par rapport à l’an dernier. Les ventes de décembre de Ford ont diminué de 11,3 %, à 17 526.

Fiat Chrysler Automobiles a également dépassé Ford en décembre avec 17 654 ventes, en baisse de 6,4 % par rapport à 2016. Sur l’ensemble de l’année, les 267 052 ventes de FCA sont en baisse de 3,7 % par rapport à l’année dernière.

En termes de part de marché annuelle, Ford a déclaré 15,1 % (en baisse de 0,5 %), GM, 14,9 % (en hausse de 1,2 %) et FCA, 13,1 % (en baisse de 1,1 %). Collectivement, les trois grands de Detroit ont revendiqué 43,1 % du marché en 2017, en baisse de 0,5 % par rapport à l’année précédente.

Plus bas dans la liste

Toyota reste seule en quatrième place avec des ventes à la baisse de 7,4 % en décembre et à la hausse de 2,3 % pour l’année – à la traîne par rapport au marché dans les deux cas. La principale marque japonaise a perdu 0,2 % de part de marché pour l’année pour passer à 9,8 %.

En cinquième position pour l’année, Honda a vu ses ventes chuter de 26,7 % en décembre, ce qui la place derrière Nissan pour le mois ; ses ventes sont toutefois en hausse de 6,3 % en 2017, ce qui a fait monter sa part de marché de 0,2 % à 8,7 %.

La poussée de 14,2 % de Nissan en décembre a contribué à faire monter les ventes de Nissan de 10 % pour l’année et à augmenter sa part de marché de 0,3 % à 6,6 %, ce qui équivaut au gain en part de marché de Volkswagen et la classe deuxième derrière GM.

Hyundai a renforcé sa position en septième place en décembre avec une hausse des ventes de 23,4 %, mais a terminé l’année en baisse de 6,1 %, perdant 0,7 % de part de marché à 6,4 % – la plus grande perte de l’année.

Même si elle a été dépassée par Mazda en décembre, Kia a conservé la huitième place pour l’année avec une hausse de 6,6 % pour le mois et une amélioration de 6,7 % pour l’année, et a gagné un dixième de point de part de marché à 3,8 %.

Les ventes de Mazda ont diminué de 0,8 % en décembre, mais elles ont augmenté de 7 % pour l’année, maintenant sa part de marché à 3,6 %.

En 10e position, Volkswagen poursuit son retour avec un bond de 53,7 % des ventes en décembre, permettant une augmentation de 16,4 % pour l’année ; sa part de marché a également augmenté de 0,3 % à 3,4 %.

Subaru, qui a dépassé Mercedes-Benz pour la 11e place en 2016, a consolidé sa position tout au long de 2017 avec une hausse de 8,7 % pour l’année ; pour sa part, Mercedes-Benz, 12e, a maintenu sa position de leader du côté des marques de luxe avec une hausse de 11,8 %.

Les gagnants et les perdants

Selon DAC, 15 des 26 grandes marques ont obtenu des ventes record, comme certaines sous-marques. En pourcentage, les grandes gagnantes ont été Maserati avec une augmentation de 83,8 %, suivie par Infiniti (+52,3 %), Audi (+17,9 %), Porsche (+16,8 %) et Volvo (+16,4 %). (Les ventes de la marque de luxe de Hyundai étaient à la hausse de 464,5 %, mais cette statistique est basée sur des chiffres partiels de 2016.)

Bien que beaucoup n’aient pas atteint la moyenne du marché, seules les ventes de trois marques étaient en baisse pour l’année : FCA (-3,7 %), Hyundai (-6,1 %) et Smart (-80,4 %).

Les ventes de camionnettes, y compris les VUS, ont totalisé 1 398 975 véhicules, une augmentation de 8,7 %, ce qui représente une part de marché de 68,6 %. Les ventes d’automobiles étaient à la baisse de 3,4 % à 639 823 véhicules, leur plus bas niveau depuis 1964, selon DAC.

 

Voyez aussi les ventes de novembre 2017

Affaires automobiles