Et si tous vos véhicules étaient accessibles par Internet

J’étais à l’ouverture officielle du bureau chef de Honda Canada à Markham, ON, il y a quelques semaines. C’était une cérémonie ordinaire, avec quelques dirigeants, politiciens locaux et une coupure de ruban pour lancer les visiteurs dans une visite des installations.

Je me disais que l’on ratait là une belle occasion d’engager les concessionnaires et leurs clients. Plutôt que d’inviter quelques personnes autour à venir prendre des photos, Honda aurait pu créer un événement national interactif en utilisant des outils essentiels aux communications. Par exemple, six mois avant l’événement, Honda aurait pu organiser un concours chez ses concessionnaires, sur les réseaux sociaux et Internet. Le gagnant aurait pu se voir offrir la chance de prendre l’avion de n’importe où au pays pour un séjour organisé avec son (sa) conjoint (e) qui aurait débuté par la coupe du ruban.

Ou alors, on aurait pu créer ces installations dans un monde virtuel de style Avatar ou le gagnant aurait procédé à la coupe du ruban. Je crois que l’on aurait pu, ainsi, susciter davantage d’intérêt de la part des médias.

 

Et la lumière fut…

Il y a une information qui m’est apparue intéressante durant la tournée. Toutes les lumières de l’immeuble possèdent leur propre adresse IP… sur Internet. Dans un but d’écoénergie, on peut contrôler chaque fixture de façon indépendante. Wow ! Ça me donne des idées.

Si l’on se donne la peine de donner des adresses IP à chaque fixture, ne serait-il pas intéressant et simple de d’allouer de telles adresses à chacun de vos véhicules en stock chez vous ? À partir de là, il serait sûrement simple d’avoir un contenu riche en information, dont les spécifications techniques, la couleur et tout le reste. Votre inventaire pourrait aisément devenir accessible n’importe quand en quelques clics.

Vous pourriez ainsi attirer plus d’attention sur certains types de véhicules et diriger les internautes grâce aux outils tels Twitter pour pousser ces gens sur des modèles spécifiques plutôt que de diriger les gens vers votre site Internet. Il ne faut pas perdre leur attention. Ils veulent d’abord un modèle, pas une concession.

Aujourd’hui, il devrait effectivement être simple et peu coûteux de mettre chaque véhicule sur un podium virtuel, là où il doit être lorsqu’un client potentiel débute sa recherche. Plutôt que de configurer un véhicule sur le site Internet du fabricant, celui-ci pourrait figurer précisément quels véhicules, de quelles couleurs, sont à quels endroits !

Enfin, cette idée mérite selon moi d’être mûrie tout comme celles des ampoules individuelles de Honda Canada. Je m’engage à approfondir cette piste d’idée pour vous. Et si certains d’entre vous ont des exemples de telles pratiques, merci de bien vouloir les partager avec nous.

 

About Linda Nadon

Linda Nadon est l'Éditrice d'Affaires automobiles. Elle peut être joint par courriel à lnadon@universusmedia.com.

Related Articles
Share via
Copy link