Les concessionnaires se préparent à l’impact des véhicules électriques sur les opérations fixes

June 3, 2022

L’essor des véhicules électriques et la popularité croissante chez les consommateurs auront un impact sur le département des opérations fixes et sur sa rentabilité.


Alors que les gouvernements font pression pour favoriser une plus grande adoption des véhicules électriques et que les constructeurs d’automobiles se préparent à lancer davantage de modèles électrifiés, de nombreux concessionnaires se demandent comment ce changement affectera leur département des opérations fixes et sa rentabilité.

C’est une considération digne d’intérêt parmi la montagne de questions que les concessionnaires peuvent avoir, car l’essor des véhicules électriques devrait avoir un impact négatif sur les revenus aux opérations fixes, selon Keith Murray, chef de l’Exploitation d’AutoVerify.lors que les gouvernements font pression pour favoriser une plus grande adoption des véhicules électriques et que les constructeurs d’automobiles se préparent à lancer davantage de modèles électrifiés, de nombreux concessionnaires se demandent comment ce changement affectera leur département des opérations fixes et sa rentabilité.

Dans une entrevue avec Affaires automobiles, M. Murray a déclaré que les concessionnaires verront finalement une diminution des revenus et de la rentabilité dans ce domaine de leur entreprise, car « les besoins d’entretien des véhicules électriques sont différents et l’intervalle entre les entretiens sera plus long ».

« Certains des besoins de service inhérents à un moteur à combustion interne n’existent tout simplement pas avec un véhicule électrique, et cela aura un impact négatif sur les départements de Service », a déclaré M. Murray, ajoutant que « la seule mise en garde est l’horizon temporel. Je pense que nous sommes conscients de l’impact négatif, mais nous devrons en tenir compte sur une assez longue période de temps. »

« Une mise à jour 2022 de Cox Automotive par l’économiste en chef Jonathan Smoke révèle que les nouveaux produits de Ford, de Hyundai, de Kia, de Volkswagen et de Volvo stimulent une croissance solide aux États-Unis. »

M. Murray a déclaré qu’un grand nombre de véhicules électriques arriveront sur le marché au cours des prochaines années. Une mise à jour 2022 de Cox Automotive par l’économiste en chef Jonathan Smoke révèle que les nouveaux produits de Ford, de Hyundai, de Kia, de Volkswagen et de Volvo stimulent une croissance solide aux États-Unis. Près de 1,5 million de véhicules électrifiés (véhicules électriques, hybrides et hybrides rechargeables) ont été vendus aux États-Unis en 2021, en hausse de 86 % par rapport aux 783 477 ventes de 2020.

Cependant, comme le note Keith Murray, il y a encore des millions de véhicules équipés de moteurs à combustion interne sur la route aujourd’hui, et ce type de véhicules ne va pas disparaître pour le moment. Par conséquent, il prévoit une lente baisse de la rentabilité au sein du département des opérations fixes, mais une baisse néanmoins.

Quel sera l’impact des véhicules électriques sur les revenus aux opérations fixes ?

Un rapport 2021 de la Deepview True Cost Second Owner Study (SOS), publié par We Predict, a révélé que les frais d’entretien des voitures et des camionnettes électriques sont inférieurs de 30 % à ceux de leurs homologues à essence après trois ans sur la route. Le rapport indique que le coût des réparations est inférieur de 22 % pour les véhicules électriques, car ils comptent moins de pièces mécaniques que les véhicules à essence.

« Bien que les coûts au début de la période de possession soient plus élevés pour les véhicules électriques, ils finissent par devenir plus économiques, tant pour le propriétaire que pour le fabricant », a déclaré dans un communiqué de presse Renee Stephens, vice-présidente aux opérations nord-américaines de We Predict. « Au fil du temps, un entretien des véhicules électriques moins fréquent compense pour les coûts plus élevés de diagnostic, de réparation au cours de la première année. »

Alors, que peuvent faire les concessionnaires pour atténuer cet impact ? Keith Murray a déclaré que les concessionnaires d’automobiles doivent saisir les occasions d’accroître la fidélité au sein de leur concession, qu’il s’agisse de programmes de service améliorés, de finances et d’assurances, de protection contre les écarts ou de protection des pneus/jantes, pour n’en nommer que quelques-uns. Le besoin de ces services demeurera, ce qui devrait contribuer à créer un effet d’entraînement positif sur le département des opérations fixes.

« Je pense que, en installant la fidélité au moment de la vente du véhicule, de la vente du véhicule à la fidélisation, cela ramènera les besoins de service du client à la concession », a déclaré M. Murray. « Je pense que si nous examinons les choses qu’un concessionnaire pourrait être en mesure de fournir, cela améliorera cette expérience au service pour le client. »

Cela inclut l’adoption de fonctionnalités numériques, comme la prise de rendez-vous et la prise de contact avec le conseiller technique.

Près de 1,5 million de véhicules électrifiés (véhicules électriques, hybrides et hybrides rechargeables) ont été vendus aux États-Unis en 2021, en hausse de 86 % par rapport aux 783 477 ventes de 2020.

Une étude de 2021 de Cox Automotive Service Industry renforce ce point en indiquant que les centres de service des concessions qui offrent des fonctionnalités numériques ont une vision plus positive de la part des consommateurs. Il note également que les consommateurs « veulent particulièrement avoir la possibilité de prendre rendez-vous en ligne, et il semble que la concession s’efforce de répondre aux besoins des consommateurs, avec 74 % des concessions offrant cette option aujourd’hui ».

« Il y a là une occasion d’améliorer cette expérience pour un consommateur, et cela stimulera la fidélité et, en fin de compte, se traduira par des échanges rentables avec les clients », a déclaré Keith Murray.

AutoVerify, connue pour sa suite d’outils de vente au détail numériques, prévoit lancer un produit axé sur le département des opérations fixes dans les 18 à 24 prochains mois, selon M. Murray. La société vise à prendre une longueur d’avance, même si le déploiement des véhicules électriques devrait être lent.

Quel sera l’impact des véhicules électriques sur votre service des opérations fixes ?

Pour mieux comprendre l’impact des véhicules électriques sur les opérations fixes et le service, Affaires automobiles s’est entretenu avec le directeur général de Hunter (Engineering) Canada, John Peron. Il a dit qu’il y aura un besoin de ponts élévateurs qui peuvent gérer toute activité requise par une batterie de véhicule électrique, et que la taille des baies de service actuelles dans la plupart des concessions ne sont pas propices à gérer cette situation.

« Les baies devront être plus larges et, dans certains cas, il y aura des ajouts aux bâtiments », a déclaré M. Peron. « Pour les gens qui travaillent dans ce type d’environnement, il est possible qu’ils connaissent une réduction du nombre de baies s’ils n’ont pas l’espace approprié pour le gérer. »

À titre d’exemple, M. Peron a déclaré que la taille des baies traditionnelles peut osciller autour de 12 à 15 pieds de largeur et environ 30 pieds de longueur. Mais il existe certains véhicules électriques, en raison de leurs SYSTÈMES avancés d’aide à la conduite, qui nécessitent une baie de 18 pieds de largeur et une longueur de près de 35 ou 40 pieds. Les concessions devront peut-être revoir l’empreinte de leur installation et éventuellement apporter des modifications à l’allocation actuelle de la base.

Les pneus, le changement de pneus, l’équilibrage des roues sont d’autres éléments à considérer et font partie intégrante des activités de Hunter Engineering.

« Nous pensons que les pneus s’useront probablement plus rapidement que sur un véhicule à moteur à combustion traditionnel, en raison du poids des batteries et du véhicule, et en raison du couple qui sera nécessaire pour déplacer les véhicules », a déclaré M. Peron.

John Peron a ajouté que l’usure supplémentaire des pneus de véhicules électriques pourrait avoir plus d’impact du point de vue de l’entretien des roues au Service. Par conséquent, les concessionnaires peuvent avoir besoin de doter leurs services en personnel pour mieux gérer la situation.

M. Peron a également déclaré que les véhicules électriques éliminent les bruits supplémentaires que leurs homologues à essence subissent, permettant aux consommateurs de mieux comprendre les performances de leurs pneus. Ceci, a-t-il dit, sera « d’une importance cruciale pour la technologie que nous avons dans l’équilibre des forces sur la route ».

« Nous croyons qu’il y a une occasion importante pour les concessions de s’assurer que la satisfaction de la clientèle, la qualité des emplois respectifs qu’ils vont entretenir, peut répondre à la demande ou aux attentes », a déclaré John Peron.

« En d’autres termes, le diagnostic de ces pneus devrait devenir un élément important des activités d’une concession. »

En d’autres termes, le diagnostic de ces pneus devrait devenir un élément important des activités d’une concession. Et ceux qui ne sont pas préparés à ce changement pourront être choqués quand les véhicules commenceront à entrer pour l’entretien, ou quand la première saison de changement de pneus arrivera.

On s’attend à ce que les freins demeurent un aspect critique de l’entretien en raison de la quantité de stress que les pneus subiront. Et les concessions peuvent voir plus d’activité autour des disques de frein ou du remplacement des plaquettes de frein.

Un autre élément-clé à prendre en compte par les concessions est l’alignement des véhicules électriques et la façon dont cet alignement est effectué lors de l’examen des ADAS. Selon la situation, John Peron a déclaré que l’angle de poussée arrière du véhicule doit être correct avant qu’un deuxième alignement puisse être effectué, afin que les radars ADAS puissent être remis à leur position zéro.

Dans l’ensemble, M. Peron a déclaré que le message qu’il essaie de transmettre aux concessionnaires est qu’ils peuvent tout faire sous un même toit, à condition qu’ils aient un plan stratégique pour le soutenir. « Vous n’avez pas à vous soucier de l’expédier à une autre concession. Vous n’avez pas à vous soucier de l’expédier à un centre de réparation de carrosserie ou à un centre de mécanique, vous pouvez tout faire à l’interne », a déclaré John Peron.

Les concessionnaires qui ont une approche stratégique seront mieux placés pour couvrir et saisir toutes les occasions qui se présenteront avec ces nouveaux véhicules.


Les centres de service des concessions qui offrent des fonctionnalités numériques ont une vision plus positive de la part des consommateurs.

les consommateurs « veulent particulièrement avoir la possibilité de prendre rendez-vous en ligne, et il semble que la concession s’efforce de répondre aux besoins des consommateurs, avec 74 % des concessions offrant cette option aujourd’hui ».

Related Articles
Share via
Copy link