Champions de la charité 2023

December 30, 2022

Les concessionnaires d’automobiles ont cette culture particulière qui consiste à redonner au suivant.

Même si les concessionnaires sont en affaires pour vendre des voitures, ils se rendent également compte de la nécessité de redonner à leurs clients et à leur collectivité.

Peu importe qu’il s’agisse d’une concession unique ou d’un groupe de concessions, les concessionnaires ont le sentiment que l’affectation d’une partie des bénéfices dans la région où se trouve leur entreprise est primordiale pour développer une relation.

« Je pense que, en général, la communauté automobile est généreuse. Nous avons bien réussi dans l’ensemble et nous sommes prêts à redonner au suivant », a déclaré Laura Zanchin, directrice et vice-présidente principale de Zanchin Automotive Group, propriétaire du plus grand nombre de concessions de tous les groupes de concessions en Ontario. « C’est bien de redonner au suivant. Il ne s’agit pas seulement de faire connaître sa raison sociale. Il s’agit de faire sa part. C’est comme ça qu’on l’a toujours vu.

Le Groupe Zanchin fêtera son 50e anniversaire en 2023. Tout a commencé avec un concession Honda fondée par Joe Zanchin, à Woodbridge, dans le nord de la région Toronto métropolitain. L’entreprise compte maintenant 38 concessions et 19 marques.

En 2020, elle a fait un don de 2 millions de dollars à la Fondation Mackenzie Vaughn pour soutenir la campagne de l’hôpital visant à recueillir des fonds pour la construction du nouvel hôpital Mackenzie Vaughn dans l’arrondissement Vaughn, où le fondateur du groupe Zanchin, Joe Zanchin, a démarré son entreprise. Il a également fait des dons pour commanditer une équipe de hockey et contribuer à d’autres initiatives, y compris le Manoir Ronald McDonald qui offre un endroit où rester aux familles de l’extérieur de la ville pendant que leurs enfants suivent un traitement médical.

« La communauté a grandi, nous avons grandi, et nous sommes heureux d’être en mesure de redonner au suivant », a déclaré Laura Zanchin. « Je remercie la Providence pour cela. C’est ce que nous ressentons. Quand vous connaissez les gens autour de vous, cela vous donne de la joie de les aider. »

Paul Valentine, président du groupe Valentine qui possède trois concessions à Calgary, dont deux en partenariat avec Vaughn Wyant du groupe Wyant, a pour politique d’injecter 10 % de ses profits annuels dans la collectivité. L’idée a germé lorsque l’entreprise a déménagé son unique concession Volvo en 2000 dans un immeuble qu’elle a construit et qui était trois fois plus grand et dans un meilleur emplacement. Cela a coïncidé avec une augmentation du volume des ventes et une plus grande demande au Canada pour Volvo, y compris son premier VUS.

« Nous pensions qu’une partie de notre force réside dans la façon dont nous interagissons avec la collectivité », a déclaré M. Valentine. « Nous vendons des voitures de luxe, donc nous devrions vraiment envisager de redonner une partie de nos bénéfices aux moins fortunés qui ne peuvent pas se permettre des voitures de luxe. Je pense que c’est de cette façon que les propriétaires de produits de luxe devraient regarder le monde – qu’il s’agisse de vendre une maison de luxe, une voiture, une montre ou des vêtements – et redonner aux personnes qui ne peuvent pas se le permettre. Il est facile de vendre, de subventionner et de commanditer des personnes qui peuvent se permettre votre produit, mais nous aimons le faire différemment. Nous avons choisi des organismes de bienfaisance qui ont aidé les personnes incapables de se permettre notre produit parce que nous pensons que c’est la meilleure façon pour un concessionnaire de véhicules de luxe de redonner à au suivant.

« Nous avons choisi des organismes de bienfaisance qui ont aidé les personnes incapables d’acheter notre produit, car nous pensons que c’est la meilleure façon pour un concessionnaire de véhicules de luxe de redonner à sa collectivité. »  — Paul Valentine

« Nous avons donné de façon constante à cinq ou six organismes de bienfaisance et nous continuons à le faire. Nous faisons aussi beaucoup d’aides ponctuelles qui, selon nous, sont importantes. Certains besoins disparaissent, et nous passons à autre chose, mais il y a un noyau d’organisations qui soutiennent les sans-abris à Calgary sur lequel nous continuons de nous concentrer. »

L’entreprise fait des dons à des causes du tiers-monde parce que les parents de M. Valentine ont parcouru le monde pour vacciner les gens contre la polio par l’entremise des clubs Rotary et ont également construit des orphelinats en Amérique du Sud et en Inde. Le défunt père de Paul, Ted, qui dirigeait la concession avant que Paul ne prenne la relève, était président de la Fédération des associations de concessionnaires d’automobiles du Canada, qui est devenue la Corporation des associations de détaillants d’automobiles.

« Quand j’embauche du personnel, notre site web leur montre ce que nous faisons pour la collectivité de Calgary et du tiers-monde, alors je pense que les employés aiment travailler pour une entreprise qui redonne au suivant », a déclaré M. Valentine. « Si je regarde autour de Calgary, de Toronto et de Winnipeg, les concessionnaires locaux commanditent tout – chaque équipe de hockey, chaque équipe de soccer. Tout est commandité par des concessionnaires d’automobiles locaux.

Carson Grant, associé directeur/concessionnaire en titre de Comox Valley Dodge, situé dans le district régional de Comox Valley, sur la côte est de l’île de Vancouver, a organisé de nombreuses initiatives caritatives depuis qu’il s’est joint à la concession comme directeur général en mai 2019.

Au début de l’an dernier, il a organisé une Nuit dans la rue annuelle pour recueillir des fonds pour les sans-abris et les moins privilégiés. Il a mis sur pied cet événement en l’honneur de son frère, P.J., qui vivait dans la rue et qui est décédé d’une surdose de drogue il y a six ans. Il y a aussi la collecte annuelle des jouets Christmas On Us et un programme appelé Ride Share For The Elderly qui offre un service de navette pour les aînés.

« J’ai toujours eu à cœur de redonner à la collectivité, a déclaré M. Grant. « Je ne fais partie d’aucune Chambre de commerce ou quoi que ce soit. Je le fais juste personnellement et avec mon équipe. Ma conjointe dirige des programmes de petits déjeuners dans les écoles primaires. »

Il a mentionné vouloir utiliser sa plateforme pour aider le plus de personnes possible.

« Ça ne fait pas vendre des voitures, mais en même temps, il ne s’agit pas toujours de vendre ou de réparer des véhicules », a déclaré M. Grant. « Il s’agit d’aider les gens, d’être des leaders au sein de votre collectivité et simplement d’être une bonne personne. »

Dilawri, fondée en 1985 par les frères Ajay, Kap et Tony Dilawri, compte 79 concessions, dont 77 sont situées au Canada ; il s’agit du plus grand de tous les groupes de concessions du pays. Collectivement, il représente 38 marques. La philanthropie est une priorité-clé pour l’entreprise et, au fil des ans, la Fondation Dilawri a fait don de dizaines de millions de dollars pour soutenir les jeunes et favoriser des communautés saines. En 2018, elle a fait un don de 5 millions de dollars à la succursale centrale de la Bibliothèque publique de Vancouver, le don le plus important de l’histoire du Canada à une bibliothèque publique.

« Redonner aux collectivités que nous servons a été un moyen d’établir des liens avec les personnes qui nous soutiennent, tout en nous donnant un véritable sentiment d’être utiles », a déclaré Ajay Dilawri. « Il a été gratifiant de voir des changements tangibles découler des nombreuses contributions de la Fondation Dilawri. Nous sommes très fiers de pouvoir dire que notre travail a amélioré la santé et le bien-être des Canadiens dans toutes les régions où nous exerçons nos activités.

« Il s’agit d’aider les gens, d’être des leaders au sein de votre collectivité et simplement d’être une bonne personne. » — Carson Grant, associé directeur/concessionnaire en titre de Comox Valley Dodge

Canada One Auto, qui compte 25 concessions réparties en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba et en Ontario, fournit à chacun de ses concessionnaires environ 200 000 $ chaque année à utiliser à leur discrétion pour soutenir leurs collectivités locales. L’entreprise croit fermement que les gestes quotidiens, grands et petits, font des collectivités où elle est représentée un meilleur endroit où vivre. Il a un panel dans chaque concession qui évalue chaque année les organismes de bienfaisance qui seront soutenus.

« C’est un processus qui inclut les membres du personnel », a déclaré le vice-président, Daniel Priestner. « Nous ne contrôlons pas où ces fonds arrivent. Les décisions sont prises dans les concessions de façon très délibérée. »

Related Articles
Share via
Copy link