La hausse des ventes d’automobiles en novembre, modeste mais la première depuis janvier

Pour la première fois depuis le mois de janvier, les ventes d’automobiles en novembre au Canada ont dépassé celles du même mois de l’an dernier. Selon les estimations de DesRosiers Automotive Consultants (DAC), les ventes de 114 966 véhicules ont augmenté de 4,1 % par rapport à novembre 2021.

Cette réalisation pourrait-elle enfin marquer un tournant dans le défi de longue date des contraintes de production dues aux divers problèmes dans la chaîne d’approvisionnement ? Peut-être, mais pas nécessairement.

Comme le souligne DAC, le mois de novembre 2021 a été passablement faible avec des ventes de 110 448 véhicules seulement – par comparaison avec un marché de 143 315 véhicules en novembre 2019, soit avant la pandémie, et les 128 351 véhicules en 2020. Le gain modeste de 2022 représente donc un rebond important.

Cette perspective est renforcée par le taux annuel des ventes désaisonnalisé de novembre de seulement 1,51 million de véhicules, selon DAC – sensiblement au même niveau que les deux mois précédents.

De fait, même un gain modeste vaut mieux qu’un déclin. Et cela signifie peut-être que le fond du baril a peut-être été atteint. Malheureusement, même si c’est le cas, avec des ventes depuis le début de l’année de 1,38 million de véhicules seulement, il est peu probable que les ventes annuelles en 2022 atteignent 1,5 million. « Si c’est effectivement le cas », déclare Andrew King, associé directeur chez DAC, « le marché tombera en dessous de ce seuil pour la première fois depuis 2009. »

Pour ce qui est de 2023, Laura Gu, des Services économiques de la Banque Scotia, a déclaré : « Nous nous attendons à ce que le taux des ventes au Canada atteigne 1,65 million de véhicules – toujours en deçà de la demande – mais avec une marge d’erreur considérable autour de ces chiffres à la lumière de l’incertitude économique (et politique) et de la faiblesse des usines de production d’automobiles. »

Gagnants et perdants

Avec cette mise en garde à l’effet que nous sommes encore dans une période où la disponibilité des produits tend à dicter les performances des ventes des constructeurs individuels autant ou plus que la seule demande du marché, voici un aperçu des ventes de novembre 2022 pour les constructeurs d’automobiles qui ont fait un rapport.

Kia a dominé le palmarès en termes de gain de pourcentage, en hausse de 58 % par rapport au même mois de l’année précédente, avec des ventes en baisse de 17,3 % depuis le début de l’année. Lexus a suivi avec des ventes en hausse de 32,9 % en novembre et en baisse de 5,7 % depuis le début de l’année, suivie de Subaru (+13,8 % en novembre/-24,9 % depuis janvier), Toyota (+6 % en novembre/- 13,3 % depuis janvier), Mazda (+3,1 % en novembre/-21,8 % depuis janvier) et Genesis (+1,9 % en novembre/+26,1 % depuis janvier).

Les ventes de novembre des deux autres marques qui les ont déclarées ont été inférieures à celles de l’année précédente, les chiffres de Hyundai ayant diminué de 10,9 % (-12,2 % depuis le début de l’année) et ceux d’Acura de 38,8 % (-31,3 % depuis le début de l’année). Une conciliation complète des résultats par fabricant sera disponible à la fin de l’année.

Related Articles
Share via
Copy link