Les ventes d’automobiles au Canada rebondissent en janvier 2023

Après presque trois ans de rendement inférieur à la normale, les ventes d’automobiles au Canada montrent enfin des signes de reprise. Les ventes de 98 251 véhicules neufs en janvier 2023, estimées par DesRosiers Automotive Consultants (DAC), ont augmenté de 7,5 % par rapport au même mois de l’an dernier et de 8,1 % par rapport à janvier 2021.

Le fait que les ventes aient encore diminué de 10,4 % par rapport à janvier 2020, qui était le dernier mois de comparaison d’avant la pandémie, n’est presque pas pertinent. Ce qui est important, c’est que, en plus d’une amélioration de 5,5 % par rapport à décembre 2021, elles suggèrent qu’un véritable revirement dans l’histoire de la baisse des ventes pourrait s’être produit.

Pour renforcer cet espoir, le taux annuel désaisonnalisé des ventes pour janvier a atteint 1,79 million, selon DAC – son plus haut niveau depuis mars 2021. Il n’y a, bien sûr, aucune garantie que cette tendance à court terme se poursuivra. Il y a un an, la vigueur des ventes a rapidement diminué, et la perspective d’une dépression est maintenant imminente. Mais il y a aussi d’autres signes positifs.

« De manière significative, nous constatons des signes d’amélioration de la disponibilité des véhicules chez de plus en plus de constructeurs », a déclaré Andrew King, associé directeur. « Bien qu’il y ait encore des lacunes notables, l’ampleur de la reprise des stocks s’est définitivement étendue », a-t-il ajouté. C’est un bon signe.

Gagnants et perdants

Comme ç’a été le cas au cours des deux dernières années, les chiffres de ventes de janvier pour tout fabricant peuvent refléter la disponibilité de ses produits autant que la seule demande du marché. Parmi les quelques constructeurs d’automobiles qui ont publié leurs résultats en janvier, Lexus a enregistré le plus grand gain en pourcentage par rapport à l’année dernière, en hausse de 82,9 %, ses modèles NX, RX, GX et LS établissant tous des records pour le mois.

Genesis suivait en termes d’augmentation des ventes, en hausse de 56,2 % par rapport à 2022, suivie de Kia (33 %), de Volvo (28,2 %), d’Acura (+9,6 %) et de Toyota (+3,2 %). En revanche, les ventes de Hyundai en janvier n’ont diminué que de 0,9 % par rapport à 2022, tandis que celles de Subaru ont diminué de 7,6 % et celles de Mazda de 10 %. Le plus grand perdant du mois parmi les marques qui publient un rapport a été Honda, avec des ventes en baisse de 27,2 % par rapport à l’an dernier.

Étant donné que de nombreux constructeurs d’automobiles continuent de ne déclarer leurs ventes que trimestriellement plutôt que mensuellement, une ventilation complète des résultats par constructeur sera disponible après le premier trimestre.

Articles liés
Share via
Copy link