Investissement majeur du Gouvernement du Québec pour des bornes de recharge publique

Le gouvernement du Québec vient tout juste de dévoiler une nouvelle partie de son Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030), soit sa Stratégie québécoise sur la recharge de véhicules électriques, dans laquelle il investit plus de 514 M$ sur cinq ans.

On parle donc de l’installation de 6 700 bornes de recharge rapide publiques, et de 110 000 bornes de recharge publiques de niveau 2 à travers le Québec, et ce, d’ici 2030.  Par ailleurs, 600 000 places de stationnement additionnelles adaptées pour les véhicules électriques seront rendues disponibles dans les multilogements.

C’est à Jonquière que le premier ministre François Legault en a fait l’annonce, en compagnie du ministre de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région des Laurentides, M. Benoit Charette, et de son adjoint parlementaire pour le volet électrification, le député de Masson, M. Mathieu Lemay.

Parmi les mesures découlant de cette stratégie, le gouvernement investira 265 M$ dans l’accélération du déploiement des bornes de recharge publiques, 108 M$ pour la mise à niveau d’infrastructures de recharge dans les multilogements, 35 M$ pour accélérer l’implantation de la recharge publique pour le transport lourd, et 40 M$ pour déployer des bornes de recharge dans le secteur du tourisme, entre autres.

La Stratégie se décline en trois grands axes d’intervention :

1- Assurer un déploiement de la recharge qui réponde efficacement aux besoins de tous les Québécois ;

2- Créer un environnement d’affaires favorable au déploiement de la recharge ;

3- Assurer un développement efficace, coordonné et intégré de la recharge.

« Le Québec est l’État en Amérique du Nord qui produit le moins de CO2 par habitant. Parce qu’on veut rester les meilleurs, on s’est engagés à réduire nos émissions de GES de 37,5 % d’ici 2030, et à devenir carboneutres en 2050. C’est pour ça qu’on a interdit la vente de véhicules à essence neufs dès 2035, et qu’on vise un objectif de deux millions de véhicules électriques au Québec d’ici 2030. Avec notre Stratégie québécoise sur la recharge de véhicules électriques, on va donc investir 514,5 M$ sur cinq ans, prévus dans notre Plan pour une économie verte 2030. On va déployer les bornes de recharge en bonne quantité et au bon endroit afin que les Québécois puissent se déplacer partout au Québec. D’ici 2030, on veut avoir le réseau de recharge le plus étendu et fiable en Amérique du Nord. Ça va permettre aux Québécois de rouler électrique en toute confiance, et à toutes les régions de participer à la transition énergétique, » a mentionné François Legault.

Related Articles
Share via
Copy link