NADA 2013 : en direct du Salon

Les exposants nous donnent leur point de vue sur l’Expo-Convention de la NADA qui a eu lieu cette année à Orlando, en Floride.

NADA-lead

L’expo-convention annuelle de la NADA est l’occasion idéale de s’engager, de réseauter, de former de nouvelles amitiés et de raviver les anciennes. Cette année, les concessionnaires et les gens de l’industrie de partout en Amérique du Nord et, même, au-delà, se sont réunis pour cet événement annuel, qui a eu lieu au Orange County Convention Center, à proximité de Universal Studios, à Orlando, en Floride. Pour ceux qui vivent dans la partie nord-est du continent, une violente tempête hivernale a annulé leur voyage à la Convention cette année, mais ceux qui l’ont fait, du 8 au 11 février, ont pu retrouver des conditions météo plus clémentes et être au cœur du dernier événement de l’industrie. NADA 2013 : en direct du Salon.

Pour 2013, la Convention NADA a attiré certains des meilleurs conférenciers de partout dans le monde : John Krafcik, président et chef de la Direction de Hyundai Motor America, Robert M. Gates, ex-secrétaire à la Défense des États-Unis (sous les présidents George W. Bush et Barack Obama), ainsi que le Capitaine Mark Kelly, astronaute, ex-commandant de la navette spatiale Endeavour, et le mari de l’ex-députée Gabrielle Giffords, qui a survécu de justesse à un attentat. Tous les trois ont donné des discours et inspiré les participants.

En plus de la liste complète des conférences de presse et de plus de 150 ateliers, l’événement de cette année a également vu plus de 500 exposants couvrant tous les aspects du secteur de la distribution automobile, du marketing numérique, de solutions de CRM, des appareils de levage et des lave-autos. Et même s’il peut être difficile de couvrir l’ensemble de l’exposition en trois jours, pour de nombreux exposants, la convention représente l’occasion idéale de rencontrer personnellement un grand nombre de leurs clients. Affaires automobiles s’est rendu à l’Expo-Convention de la NADA 2013 et a discuté avec certains d’entre eux.

Wesley KentWesley Kent, directeur principal d’eBusiness, ADESA Canada
« La convention montre la compétitivité de l’industrie et le nombre de produits offerts », dit M. Kent. « J’ai remarqué qu’on a remis plus de prix cette année, dont un aux médias sociaux. Il était intéressant de voir qui étaient les gagnants de cette année et ce qu’ils faisaient. Il y a beaucoup de concessionnaires canadiens qui vont à la NADA, et j’ai rencontré un bon nombre d’entre eux cette année. » Un des grands changements qu’il a notes, c’est le nombre de concessionnaires qui utilisaient un téléphone intelligent. « Plus de concessionnaires les utilisent et se tournent vers la technologie. » Il a ajouté que l’application Nouveau Concessionnaire d’ADESA a été l’un des éléments sur lesquels la Société a mis l’accent au salon et pour lequel il y avait un intérêt certain. Il a également dit que le fait de combiner la précédente ADESA et les sites Web américains d’OPENLANE dans un nouveau site, Next.Adesa.com, génère une bonne rétroaction chez les concessionnaires. L’intégration des deux sites est prévue pour cette année.

TomSchwartzTom Schwartz, directeur, Communications corporatives, Reynolds et Reynolds
« Nous avons eu un spectacle formidable, et il y a eu un intérêt pour les solutions que nous avons apporté », dit M. Schwartz. « Nous avons plutôt parlé d’un système de gestion de vente que d’un DMS. » Il a remarqué que les concessionnaires participants semblaient mettre l’accent sur la voie de service à la NADA cette année, peut-être en raison du fait que beaucoup ont eu besoin de se concentrer davantage sur le service pour surmonter la grande récession. M. Schwartz a également déclaré que la croissance des appareils mobiles, en particulier les tablettes électroniques dont l’appétit pour l’information instantanée a changé la dynamique entre les consommateurs et les concessionnaires. « Nous avons passé beaucoup de temps à la NADA à mettre l’accent sur la façon dont les attentes des consommateurs ont changé et ce que cela signifie pour les concessionnaires d’aujourd’hui », dit-il. Il dit que, même si les concessionnaires restent encore prudents quant à leurs dépenses en technologie, ils reconnaissent avoir l’occasion d’innover, et que le marché d’aujourd’hui est différent et plus encourageant qu’il ne l’était en 2008-2009.

À propos Linda Nadon

Linda Nadon est l'Éditrice d'Affaires automobiles. Elle peut être joint par courriel à lnadon@universusmedia.com.

Articles similaires
Share via
Copy link