Réingénierie chez General Motors

Le constructeur d’automobiles, General Motors, a pris la décision de cesser toute production d’automobiles à son usine d’assemblage d’Oshawa, en Ontario, et ce, dès 2019. Cette décision fait partie d’un mouvement de réingénierie amorcé chez GM pour rentabiliser ses opérations, respecter ses engagements envers ses 31 000 employés retraités et se préparer à affronter l’avenir ainsi que les divers changements dans le marché. Les grands points de cette réingénierie qui touchent les employés sont les suivants :

D’abord, GM reste au Canada et conservera plus de 5 000 Canadiens à son emploi. Elle continuera de produire son Chevrolet Equinox à son usine d’assemblage CAMI, à Ingersoll, en Ontario et maintiendra la fabrication de moteurs et de boîtes de vitesses à l’usine de St. Catharines, en Ontario. Aucun changement n’est prévu à ce chapitre.

Le constructeur investit toujours dans ses centres techniques de Markham et d’Oshawa, en Ontario, dans le Mobility Center de Toronto ainsi que dans son centre d’essais à basse température de Kapuskasing. Elle conserve ses quatre centres de distribution de pièces, soit Vancouver, Edmonton, Woodstock et Montréal, ainsi que son fonds de 1,8 million de dollars consacré au programme pour étudiants. Pour ce qui est de l’adresse de son siège social, elle demeure la même : 1908, Colonel San Drive, Oshawa.

Que fait GM pour soutenir les travailleurs de son usine d’Oshawa ?

L’entreprise a l’intention de se donner un plan de transition pour aider tous les employés touchés par la fermeture de l’usine. Actuellement, un travailleur sur deux se qualifie pour la retraite. Certains la prendront, d’autres, non. Ceux qui décideront de poursuivre leur carrière, pourront le faire dans la région de Durham où il y aura 2 400 nouveaux emplois chez des employeurs comme OPG et des concessions GM de la région. De la formation sera même offerte à ceux qui changeront de travail.

Articles similaires
Share via
Copy link