Accelerate Auto célèbre son premier anniversaire

avril 29, 2022

Les organismes à but non lucratif visent à recruter plus de talents provenant de la communauté noire dans l’industrie de l’automobile, tout en s’assurant qu’il y a de meilleures occasions pour eux à leur arrivée.

Plus d’un an après le lancement de l’organisme à but non lucratif Accelerate Auto, qui vise à accroître la représentation des personnes de la communauté noire dans l’industrie de l’automobile canadienne, l’équipe poursuit son engagement au chapitre éducatif et corporatif.

Jusqu’à présent, l’organisation a été en mesure d’augmenter son nombre de membres – ce qui est essentiel pour faire avancer sa vision – de plus de 100 %, selon Edith Pencil, directrice des Services aux employés chez Performance Auto Group, en Ontario. Comme d’autres membres de l’organisation, qui comprend des membres d’associations industrielles, de constructeurs, de concessionnaires et de fournisseurs de l’industrie, Mme Pencil fait du bénévolat à titre de membre fondatrice d’Accelerate Auto.

« Il y a beaucoup de travail à faire », a déclaré Edith Pencil lors d’une entrevue avec Affaires automobiles. « Nous sommes heureux de voir la diversité de nos membres. Nous avons plus de 40 % de femmes qui s’identifient et 35 % de membres qui ne s’identifient pas aux personnes noires. Nous avons constaté beaucoup d’intérêt et de mains levées pour nous joindre aux divers comités de notre organisation et les soutenir. »

Au cours de sa première année, Accelerate Auto s’est principalement concentrée sur la sensibilisation pour éduquer les gens sur le racisme envers les Noirs et le racisme systémique, tout en visant à augmenter la représentation des Noirs dans l’industrie. Mme Pencil a déclaré qu’ils se sont engagés auprès de milliers d’étudiants pour les sensibiliser aux nombreux cheminements de carrière et aux occasions qui se présentent pour eux.

« Nous avons établi des partenariats avec certains conseils scolaires (des écoles secondaires) ; nous avons donc organisé des événements dans les écoles secondaires du Peel District School Board », a déclaré Edith Pencil. « Nous avons récemment établi un partenariat avec le conseil scolaire du district de Toronto et nous avons un événement à venir où nous prendrons la parole. Ils ont un groupe d’alliance noire dans le cadre de leur conseil scolaire. »

Les membres d’Accelerate Auto rencontreront des élèves du secondaire pour présenter certains des cheminements de carrière dans le secteur de l’automobile. Quelques membres de l’organisation se joindront à nous, ainsi que des caractéristiques clés de partenaires comme Nissan Canada. De plus, l’Automotive Business School of Canada se joindra à eux et parlera des divers cours et programmes offerts aux élèves du secondaire.

« Encore une fois, l’objectif consiste à sensibiliser le public à l’aspect éducatif – les programmes éducatifs offerts au niveau postsecondaire – ainsi qu’aux divers cheminements de carrière, afin que les étudiants noirs puissent vraiment voir des personnes qui leur ressemblent. C’est d’une importance cruciale pour que les élèves soient inspirés », a déclaré Edith Pencil.

Elle prévoit que le nombre de membres de l’organisation continuera de croître. Entretemps, ils ont déjà un certain nombre de comités et de partenariats, et ils prévoient continuer d’avoir des « conversations et des discussions importantes » avec des organisations dans le secteur de l’automobile, y compris à l’échelle provinciale.

Diffuser le message aux concessionnaires

Pendant que le travail se fait au niveau de l’école, les membres sont également en contact avec les associations de concessionnaires pour sensibiliser le public à la vente au détail d’automobiles, selon Christopher Nabeta, un autre membre fondateur d’Accelerate Auto qui travaille comme directeur national du parc de véhicules, du CPO et du remarketing chez Volvo Car Canada.

« Le deuxième domaine d’intérêt, quand il s’agit de partenariats, se trouve vraiment du côté des constructeurs », a déclaré M. Nabeta. « Nous avons rencontré les associations de constructeurs, le GAC (Global Automakers of Canada) et la CVMA (Canadian Vehicle Manufacturers Association). Et nous avons également eu des conversations individuelles avec plusieurs constructeurs dans le but d’engager réellement leurs réseaux de concessions. »

Cependant, Christopher Nabeta note qu’il y a plus de concessions que de constructeurs, et Accelerate Auto est composé d’un groupe de bénévoles. Leur bande passante n’est pas aussi large.

Par conséquent, en considérant la culture que l’organisation cherche à développer et les initiatives sur lesquelles elle travaille actuellement avec les constructeurs, M. Nabeta a déclaré que l’organisation vise à ce que ces éléments se répercutent du côté des concessions, « pour mieux imprégner l’écosystème automobile, du côté de la vente au détail de l’entreprise ».

Il ajoute qu’il n’y a pas un seul concessionnaire d’automobiles noir au Canada.

Accelerate Auto veut créer un bassin durable de talents noirs et mettre en place des solutions pour s’assurer que ce problème – la sous-représentation des Noirs au sein de l’industrie, due en grande partie au racisme envers les Noirs, au racisme systémique et aux préjugés conscients et inconscients – ne se reproduira pas.

« Quand nous posons la question, qu’il s’agisse de la représentation des Noirs ou de la représentation diversifiée, qu’est-ce que cela signifie vraiment ? Le spectre est si vaste que les occasions sont spécifiques à chaque marché », a déclaré M. Nabeta. « Nous avons concentré nos efforts sur l’Ontario à titre de microcosme pour nous assurer d’avoir un incubateur pour les stratégies initiales que nous mettons en place. »

Christopher Nabeta a déclaré que l’engagement qu’ils ont avec leurs partenaires corporatifs au niveau des constructeurs, qui est à ce stade la Fondation Nissan Canada, vise à les faire travailler avec l’équipe de développement des concessionnaires pour identifier et développer les talents noirs, et pour créer des solutions afin que ces personnes puissent se développer au sein de l’industrie et de la concession.

Messages et solutions

Lors du lancement de l’organisation, Jennifer Okoeguale, de Toyota Canada, cofondatrice d’Accelerate Auto, a déclaré qu’ils ratissaient large pour faire passer leur message. Et bien que l’accent ait été mis sur la sensibilisation, l’éducation et les partenariats – tous les aspects des principes directeurs de l’organisation (qui existent encore aujourd’hui) – ils ont également approfondi leurs recherches.

« Nous avons eu une tonne d’engagements dans les conversations, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’industrie, au niveau corporatif, de la vente au détail et de l’association ainsi qu’avec nos partenaires de l’éducation », a déclaré Mme Okoeguale. « Une partie de cette écoute consistait vraiment à déterminer les défis réels auxquels notre industrie est confrontée et les solutions que nous pouvons proposer en vertu de ces principes directeurs. »

Il s’agit notamment d’examiner les possibilités de carrière qui existent au sein de l’industrie de l’automobile canadienne et de les amplifier ainsi que de s’attaquer aux obstacles auxquels les étudiants noirs sont confrontés pour poursuivre ce type de cheminement de carrière.

« Alors vous pensez à l’éducation – comment pouvons-nous les mettre en contact avec des bourses d’études et des bourses qui les aideront réellement à poursuivre des études supérieures ? », a déclaré Mme Okoeguale. « En même temps, lorsqu’ils obtiennent leur diplôme, à quoi ressemble le marché du travail ? Comment pouvons-nous mettre ces étudiants en contact avec des stages et des possibilités de coop, qui sont des programmes actifs sur lesquels nous travaillons actuellement ?

Et puis, en ce qui concerne la représentation des Noirs au sein de la main-d’œuvre, y compris les postes de direction, Accelerate Auto travaille également à des solutions pour aider à combler le fossé et à développer les talents noirs afin qu’ils soient mieux préparés à assumer ces rôles de leadership à l’avenir.

« Il y a beaucoup de tâches sur nos listes de choses à faire, et, malheureusement, la diversité n’est pas toujours une priorité pour tout le monde », a déclaré Mme Okoeguale. « Cependant, rien qu’en voyant ce qui se passe dans notre industrie, en termes d’innovation et de positionnement de notre industrie comme étant si cruciale dans toute la société, nous savons qu’il y aura un besoin de diversité à mesure que nous irons de l’avant. »

Elle a dit qu’Accelerate Auto est là pour fournir des solutions, susciter des conversations et être une ressource dans les tentatives d’améliorer la situation dans l’industrie de l’automobile canadienne. Pour plus d’information, visitez : www.accelerateauto.ca

Universus, la société éditrice d’Affaires automobiles, est le premier partenaire officiel de l’organisation.

Articles similaires
Share via
Copy link