La chaleur de juillet ne parvient pas à relancer les ventes de véhicules au Canada

Après quatre mois de ventes de l’ordre de 140 000 véhicules par mois – ce qui est bien en deçà des normes traditionnelles – les ventes de véhicules neufs au Canada ont encore diminué en juillet 2022.

Les ventes de 130 480 véhicules, selon les estimations de DesRosiers Automotive Consultants (DAC), ont diminué de 16,2 % par comparaison avec les chiffres déprimants de juillet dernier et de 24,8 % par rapport au même mois avant la pandémie de 2019. Selon Andrew King, associé directeur de DAC, « il s’agit du plus faible total de ventes de juillet depuis 2001 ».

Sur une note légèrement plus positive, le taux annuel désaisonnalisé des ventes (TADV) pour le mois était d’environ 1,43 million de véhicules, selon DAC – ce qui est comparable avec le chiffre du mois dernier – suggérant peut-être que la baisse constante de quatre mois qui a commencé en février a pris fin.

Depuis le début de l’année, les ventes de 886 356 véhicules à la fin de juillet étaient en baisse de 12,5 % par rapport à l’an dernier – et de 23,2 % par rapport à 2019. Le principal problème qui limite les ventes se trouve toujours du côté de l’offre et est principalement lié à la pénurie de semi-conducteurs. Bien qu’on rapporte certaines améliorations de ce côté, elles semblent toujours dispersées et sélectives, de sorte que certains constructeurs d’automobiles sont plus ou moins touchés que d’autres. Il n’y a toujours pas de changement important de la situation à court terme.

Gagnants et perdants

Comme ç’a été le cas au cours de la dernière année, les chiffres de ventes des constructeurs individuels reflètent plus probablement la disponibilité des produits que la seule demande du marché. Avec cette mise en garde à l’esprit et la compréhension que de nombreux constructeurs d’automobiles ne font plus de rapport mensuel, voici un aperçu de ceux qui ont déclaré des ventes en juillet.

Le statut de Genesis à titre de nouveau venu encore au stade de croissance rapide l’a maintenu au sommet des courbes en termes de gains en pourcentage, en hausse de 13,2 % par rapport au même mois l’an dernier et de 46,7 % pour l’année à ce jour. Des marques qui font un rapport, c’était la seule à afficher une augmentation des ventes pour le mois par comparaison avec l’an dernier.

Lexus a été la seule autre marque à faire un rapport qui a dépassé la moyenne du marché pour le mois, avec une baisse de 15,7 % et des ventes depuis le début de l’année en baisse de seulement 4,7 %. Acura (-64,2 %) a enregistré la plus forte baisse pour le mois par rapport au même mois de l’an dernier, suivie de Subaru (-48 %), de Honda (-47,4 %) et de Mazda (-36,1 %) et de Kia (35,9 %). Une ventilation complète des résultats par fabricant sera disponible après la fin du mois de septembre.

 

Articles liés
Share via
Copy link