L’ère numérique, un vrai défi pour la main-d’œuvre en automobiles

Les nouvelles technologies sont maintenant omniprésentes dans la vie des gens, mais aussi dans leur travail. Le domaine de l’automobile n’est pas différent. Le CSMO-Auto (Comité sectoriel de main-d’œuvre des services automobiles) s’est questionné sur les impacts des nouvelles technologies sur les compétences de la main-d’œuvre de l’industrie des services automobiles. Pour ce faire, une étude d’impact du numérique sera réalisée en collaboration avec la Chaire de recherche du Canada (CRC) et le Centre de recherche interuniversitaire sur la mondialisation et le travail (CRIMT).

Grâce à des entretiens exploratoires, des études de cas, des diagnostics, des portraits détaillés (sous- sectoriels et régionaux) et des activités de diffusion, ce projet d’étude permettra de mieux saisir les mouvements complexes de déqualification et de requalification de la main-d’œuvre, particulièrement en ce qui a trait aux transformations des compétences requises et des évolutions rapides des procédés à des technologies, de manière à chercher une meilleure adéquation entre l’offre et la demande de main-d’œuvre.

Les constats de l’étude permettront d’émettre des recommandations afin d’améliorer le fonctionnement du marché du travail et l’arrimage entre le développement des compétences de la main-d’œuvre actuelle et future.

« Dans la perspective de retenir la main-d’œuvre qualifiée dans un secteur de l’économie en pleine transformation, ce projet correspond parfaitement aux objectifs que mon gouvernement s’est fixés pour soutenir les travailleurs dans la mise à jour de leurs compétences. Le projet d’étude mis en place par le CSMO-Auto et ses collaborateurs est un bel exemple d’initiative ambitieuse destinée à aider les entreprises à trouver des solutions pour s’adapter aux changements de l’industrie et demeurer compétitives. » Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie

À terme, les résultats de l’étude permettront de sensibiliser le milieu scolaire sur les compétences clés recherchées pour pratiquer un métier dans l’industrie. Il sera aussi possible d’identifier les compétences de base directement liées aux conditions de succès du passage à l’ère numérique. L’objectif est de rehausser le niveau de compétences des travailleurs de l’industrie afin qu’ils répondent aux exigences du marché.

Rappelons que le CSMO-Auto a pour mission d’agir comme levier dans l’industrie des services automobiles sur le plan de la main-d’œuvre afin d’améliorer l’emploi, les compétences, les pratiques de ressources humaines et la connaissance du secteur.

Articles similaires
Share via
Copy link