Louis Tremblay nommé au conseil d’administration de l’Alliance for Transportation Electrification

 

Louis Tremblay, président et chef de la direction de FLO, vient tout juste d’être nommé au conseil d’administration de l’Alliance for Transportation Electrification (ATE), soit un consortium de plus de 50 fournisseurs d’énergie, constructeurs automobiles, entreprises de premier plan dans l’industrie des véhicules électriques (VE) et ONG en Amérique du Nord.

L’objectif de l’équipe du ATE est d’accélérer l’adoption des VE et de renforcer le rôle des fournisseurs d’énergies dans l’électrification des transports. On mise aussi sur la promotion des normes technologiques ouvertes. M. Tremblay apportera au conseil d’administration ses connaissances en la matière ainsi que la vision d’un point de vue d’un opérateur de réseaux de recharge et d’un fournisseur de solutions de recharge intelligente de premier plan.

« Alors que FLO poursuit son expansion à travers les États-Unis, cette nomination arrive au moment idéal pour approfondir la collaboration entre les opérateurs de réseaux de VE et les fournisseurs d’énergie afin de développer un réseau de recharge fiable basé sur des normes ouvertes », a mentionné Louis Tremblay. « Je suis enthousiaste à l’idée de rejoindre l’équipe d’ATE et j’ai hâte de travailler avec nos partenaires dans le cadre de notre mission commune visant à accélérer l’adoption des VE. »

La nomination de M. Tremblay est entrée en vigueur lors de la réunion du conseil d’administration de l’ATE, à Charlotte, en Caroline du Nord, qui a eu lieu le 27 juin dernier.

« Louis apporte une nouvelle perspective qui aidera nos membres à accélérer le déploiement de l’infrastructure pour les VE et à créer un réseau de recharge fluide, ouvert et fiable dans les communautés et les routes à travers l’Amérique du Nord », a déclaré Mark Fronmuller, président du conseil d’administration de l’ATE.

FLO a récemment annoncé sa première usine d’assemblage de bornes de recharge pour VE aux États-Unis, à Auburn Hills, dans le Michigan, et ce, avec l’objectif de soutenir son plan de produire 250 000 bornes de recharge d’ici 2028 pour le marché américain.

Articles similaires
Share via
Copy link