Les ventes d’automobiles en août demeurent tributaires de l’offre

Les ventes de 146 925 véhicules neufs au Canada en août 2021, selon les estimations de DesRosiers Automotive Consultants (DAC), ont diminué de 11,4 % par rapport au même mois l’an dernier et de 19,2 % par rapport à août 2019, le dernier point de référence comparable avant la pandémie.

Les ventes estimées depuis le début de l’année de 1 160 029 véhicules sont en hausse de 18,9 % par rapport à la même période en 2020, et ce, grâce à une solide performance plus tôt cette année, mais elles sont inférieures de 13,2 % aux niveaux de 2019.

Accentuant la baisse actuelle, le taux annuel désaisonnalisé des ventes pour le mois est retombé à seulement 1,62 million – le deuxième plus bas niveau mensuel de l’année, selon DAC.

Les limitations de l’offre, principalement liées à une pénurie mondiale de micropuces, continuent d’être le facteur contraignant alors que la demande semble forte.

« Le renforcement du nombre d’emplois (93 000 emplois supplémentaires en juillet) ainsi que l’épargne toujours élevée (14,2 % au deuxième trimestre) enhardissent probablement les consommateurs », selon Rebekah Young, de Scotiabank Economics. « Cependant, à court terme, l’offre est la contrainte principales du côté des ventes d’automobiles », a-t-elle ajouté.

On peut raisonnablement s’attendre à d’autres réductions au chapitre de la production en septembre et peut-être en octobre, prédit Mme Young, ce qui se traduit par des stocks allégés et des ventes plus lentes pour les concessions au cours des prochains mois.

Par conséquent, la Banque Scotia a abaissé ses prévisions de ventes pour 2021 à 1,70 million de véhicules, notant que, comme les arrêts continus de la production d’automobiles persistent, les perspectives à court terme pourraient être plus négatives.

Des gagnants et des perdants

Cependant, tous les constructeurs d’automobiles ne vivent pas le problème de la même manière. « Les estimations de DAC montrent que certains fabricants ont effectivement augmenté leurs ventes à partir d’août 2020, tandis que d’autres, durement touchés par la pénurie de la chaîne d’approvisionnement, ont connu des baisses spectaculaires », a observé Andrew King, associé directeur chez DAC.

« Il y a des disparités en termes de performance pour le mois, et elles persisteront probablement pour le reste de l’année, car l’impact de la pénurie de semi-conducteurs continue de varier considérablement selon le modèle et le fabricant », a-t-il déclaré.

Étant donné que de nombreux constructeurs d’automobiles continuent de ne déclarer leurs ventes que trimestriellement plutôt que mensuellement, une ventilation complète des résultats ne sera pas disponible avant la fin du 3e trimestre.

Encore une fois, parmi ceux qui ont publié des résultats en août, Genesis a affiché la plus forte hausse en pourcentage pour le mois, avec des ventes en hausse de 415,7 % par rapport à 2020 et de 315,6 % par rapport à 2019.

Lexus a suivi en termes d’augmentation en pourcentage, en hausse de 27,8 % pour le mois par rapport à l’année dernière et de 19 % par rapport à 2019.

Les ventes de Subaru, les meilleures de tous les temps en août, ont augmenté de 10,9 % par rapport à 2020 et de 23,7 % par rapport à 2019, tandis que les ventes d’Acura et de Volvo se sont améliorées de 5,6 % par rapport à 2020.

Les ventes de Mazda ont diminué de 3,2 % par rapport au solide mois d’août de l’an dernier, mais ont augmenté de 7,8 % par rapport au même mois en 2019.

Les ventes de Toyota en août ont diminué de 4,4 % par comparaison avec l’an dernier et de 2,3 % par rapport à 2019 ; celles de Honda ont diminué de 5,3 % et de 20,2 % pour les mêmes périodes, respectivement.

Les ventes de Kia en août ont diminué de 9 % par rapport à ce qui était son meilleur mois il y a un an, ce qui en fait son deuxième meilleur mois d’août de tous les temps, en hausse de 9,2 % par rapport à 2019.

Nous aurons des chiffres détaillés pour tous les fabricants après la fin du mois de septembre.

Articles similaires
Share via
Copy link